Dernière sommation! la « reine » Anne Hidalgo anticipe le tir…et envoie son gentil « bouffon » au casse-pipe!

C’est le coup de pétard mouillé de la soirée d’hier. Un coup politique joué dans la foulée de l’annonce par le Premier ministre de mettre vingt départements sous étroite surveillance. Dernière sommation avant la mise à feu éventuelle d’un nouveau confinement de deux week-ends notamment dans TOUTE la région parisienne.

Sans se soucier le moins du monde de ses voisins banlieusards de la petite et grand couronne (ça n’a jamais été son souci) et sans avertir davantage même sa majorité municipale, Anne Hidalgo (absente aussi ce matin à la conférence de presse, pour cause probablement de vacances) annonce par la voix de son même premier adjoint, transformé en figurant et interprète, Emmanuel Grégoire, sa proposition de confinement strict de sa ville pour une durée de trois semaines! Transformée en matinée par le mot hypothèse par le « bouffon de la reine » envoyé au casse-pipe. Pas très courageux, tout ça. Il serait urgent qu’une alerte enlèvement soit déclenchée pour retrouver la reine!

La surprise du chef uniquement vouée, selon des observateurs forcément mal intentionnés, par le lancement du premier étage de sa fusée présidentielle. Une très grosse ficelle politicienne aussi stupide que la dictature sanitaire de blouses blanches totalement radicalisées. La maire de la capitale fait de la politique. C’est bien sûr son droit. Elle aurait tout aussi sûrement crié au loup pour ses chers commerçants et administrés si Jean Castex avait annoncé une nouvelle mise sous cloche immédiate de l’ex-ville lumière. Elle est très forte la belle Anne. Comme d’autres, elle imagine que ces trois semaines de blocus total version confinement du mois de mars seront suffisantes pour arrêter le virus. Et après c’est « open-bar ». Embrassons-nous folle ville. On rouvre tout. C’est vraiment se moquer du monde. Personne n’en sait rien et ces beaux parleurs de l’Apocalypse qui ne cessent de brailler sur les ondes qu’on a perdu du temps avec ces mesurettes pas davantage. Ils n’ont que le mot confinement dans la bouche. Ce serait tellement jouissif que leur bouche soit aussi placée sous confinement généralisé et prolongé des mois!

Ce serait aussi intéressant de savoir comment la maire de la capitale pourrait totalement bloquer techniquement sa ville qui tous les jours voit rentrer et sortir quatre millions de franciliens. Ce n’est pas la poche de Dunkerque! Des barrières seront-t-elles mises en place à toutes les portes ? Certes la mairie ne souffre pas d’insuffisances de personnels, mais quand même ! Et les millions de « travailleurs » de la région parisienne qu’en fait-t-elle ? Ses coups de moulinet avec ses petits bras musclés musclés ne pèsent pas bien lourd. Dans la balance de ce vacarme assourdissant de vérités toutes faites qui se contredisent tous les jours ou presque.

Elle sait très bien que l’exécutif ne répondra pas à sa sollicitation tellement plombée par son intérêt de faire un coup politique. Certes elle n’est pas la seule à faire de la surenchère. Elle a néanmoins réussi comme tour de force à se mettre à dos et de concert les Insoumis sur le même bateau-mouche (à l’arrêt forcé) de la critique avec la majorité présidentielle et son opposition de droite, pour une fois réunis, qui n’ont pas tort de dénoncer cette absence de la moindre concertation. Un mot pourtant cher à leur vocabulaire. Elle décide seule et partage si peu en souveraine toute puissante. Un peu à l’image de l’actuel locataire de l’Elysée, d’ailleurs, pour certains dossiers. Mais lui est président de la France dans la pire période que l’on ait connue depuis la Libération.

Pour rester dans la bêtise, y aura-t-il un courageux pour proposer cette mesure qui serait très populaire ? : on fait un essai de trois semaines en rouvrant tout. Et après on voit! Ce serait tout aussi délirant, même si le gouvernement aurait sérieusement intérêt à soulever la cloche dans certaines régions relativement épargnées par la propagation du virus. Et au plus vite, surtout si 25 millions de nos compatriotes se retrouvent d’ici une semaine en liberté très surveillée. Rebelote et dix de der (si ça se pouvait !) même si la situation que l’on connaît depuis un an, ne ressemble en rien à une partie de belote. La convivialité, ça fait longtemps qu’elle nous a quittée…En toute impunité et sans nous demander notre avis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :