La « Normandie conquérante » en ordre de « bataille » en visioconférence! Et un premier renoncement pour le « présidentiel » Xavier Bertrand…

C’est un peu parti pour l’équipe du « Duc de Normandie », Hervé Morin! Serait-t-elle en ordre de bataille (certes encore modeste) pour les Régionales ? Toujours est-il que les élus sortants de l’agglomération du Havre et de Fécamp, qui croiseront probablement le fer avec le…mousquetaire en chef de la maison « macroniste » Edouard Philippe (même si le maire du Havre n’est pas candidat directement à ce scrutin) organisent ce soir, à l’heure des conférences hebdomadaires du gouvernement sur la situation sanitaire, une visioconférence avec leurs partisans. Non pas pour y chanter, en bons résistants, histoire de travailler leurs…voix électorales, mais bien pour échanger avec leurs amis autour de l’attractivité et la mobilité.

Il est seulement dommage que nous soyons à l’heure de la « visio » qui, a priori, sera le fil rouge de cette campagne en raison de la distanciation sociale et l’empêchement très regrettable de tenir des réunions publiques. Pour les filets à provision de voix sur marchés, ca devrait tenir…Encore faudrait-il que ce scrutin soit bien maintenu, après déjà un premier report, et non repoussé aux calendes grecques! A l’automne ou à la « Saint Glinglin » voire après la présidentielle, qui pendant qu’on y est, pourrait aussi être repoussée à je ne sais quand. Spoutnik (ou pas) le président Poutine n’est pas du genre lui à demander l’avis consultatif du Conseil scientifique de son pays, s’il en existe un !

Pour les élections territoriales, les « enfermistes » de tous poils ne vont pas manquer de mettre en avant, comme pour les municipales dont le second tour, fort heureusement, avait eu lieu en juin, le danger de se déplacer et surtout de pouvoir compter sur la participation de scrutateurs en nombre suffisant. Surtout que là on va voir double avec une paire de lunettes départementale et régionale. C’est effectivement plus « sécure » de se mêler à la foule dans les grandes surfaces ou faire la fête (dernier exemple en date celui d’une petite commune de la Drôme où ils étaient plus de 2000 personnes à se rassembler dans les rues du village sans le moindre masque pour festoyer) que d’aller voter.

A propos des départements, dans celui de l’Eure, l’équipe sortante dirigée par Pascal Lehongre, a lancé sur sa plate-forme sur la toile une discussion autour du maintien ou non du scrutin. Il ressort qu’une large majorité des intervenants s’est prononcée jusqu’alors pour le respect du calendrier électoral. Ce qui est rassurant!

Beaucoup plus au nord, il se trouve un élu d’importance, Xavier Bertrand, qui a même devancé son agenda personnel en annonçant hier mercredi sa candidature à la présidentielle de 2022, alors qu’il avait déclaré attendre d’être réélu dans son fauteuil de président des Hauts-de-France, avant de s’exprimer sur ses ambitions nationales. C’est probablement pour être en phase colorée « noir c’est noir » avec l’ancienne richesse de sa région, le charbon, qu’il est apparu solennellement sur fond et costume et cravate (qu’il porte de moins en moins pour faire plus moderne) sombres pour annoncer son…premier renoncement. Ca commence bien. Peut-être a-t-il eu des confidences de son futur adversaire, Emmanuel Macron, sur un nouveau report! Il devance donc l’appel avec un positionnement « très à droite ». Histoire aussi de s’entraîner pour les Régionales où la gauche rassemblée et surtout le Rassemblement national vont essayer de « lui faire la peau ». Ce même jour, sa possible rivale à droite, probablement elle aussi pour répondre et faire l’actualité, Valérie Pécresse, toute à son élection en Ile-de-France, s’est bien gardée de faire la moindre allusion à l’échéance de 2022, mais a seulement parlé situation sanitaire en proposant que les vacances de printemps (on n’a plus le droit de prononcer Pâques, une fête à connotation religieuse) soient avancées de deux semaines à partir du 2 avril. Le gouvernement ne manquant pas d’humour nous a bien prévenus: la fête pascale sera mise sous cloches. C’est très drôle. Ca vaut bien le nouveau slogan circulant sur la Toile certes un peu plus osé « Dedans avec Durex » et « Dehors avec Castex ». Pardon seigneur Castex. C’est aussi un alexandrin…Notre chemin de croix va se poursuivre avec ce nouveau slogan pas très catholique: « Noël au balcon, Pâques en prison ». Vive la résurrection de nos libertés retrouvées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :