Un sénateur « cravaté », un député trop pressé et un « Doudou » privé… de signatures!

Un sacré plaquage de rugbyman. C’est dommage que le Tournoi des six nations soit fini. Le ministre outremarin et parfois « marrant » Sébastien Lecornu fera peut-être partie des sélectionnés pour la prochaine coupe du monde devant se dérouler en 2023 en France. Il vient en effet de se rendre coupable d’une cravate jugée trop haute, au col, synonyme au minimum d’un carton jaune à l’adresse de son grand ami sénateur de l’Eure, Hervé Maurey. Même s’il ne l’a pas nommé en séance plénière du Département, l’allusion ne faisait aucun doute sur l’identité de la personne visée. Evoquant « la démagogie de…certain à opposer ruraux et urbains », le ministre a fustigé un « sénateur de l’Eure en cravate Hermès ». Ce qui lui a valu cette réplique rapide comme l’éclair dans les réseaux sociaux de cet homme de goût vestimentaire incontestable : « Certains n’ont pas encore digéré le résultat des élections sénatoriales. Pour ma part je préfère me faire un tailler un costume plutôt que de m’être pris une veste ». Pas sûr que les deux hommes « magasineront » comme ils disent au Québec, ensemble du côté du faubourg-Saint-Honoré dans la célèbre boutique de luxe qui ne déplait ou déplaisait pourtant pas à la nouvelle copine politique de « Seb » chez En Marche, la sénatrice en CDD, Nicole Duranton, transférée des Républicains à LaREM, à l’automne dernier pour conserver son mandat de parlementaire! Entre collègues et anciens amis, partageant le bon goût de l’excellence française, il reste encore heureusement quelques points communs. C’est évident que Sébastien Lecornu préfère les tenues bariolées et les colliers et chemises à fleurs qu’il a l’habitude de cotoyer dans sa mission ministérielle, loin de la métropole.

Ca s’est aussi passé dans l’Eure, plus à l’est, du côté du centre-ville d’Evreux, où le député macroniste Fabien Gouttefarde, s’est fait retirer son permis de conduire suite un grand excès de vitesse (97km/h au lieu des 50 autorisés). Pour une fois que le parlementaire, très discret, fait parler de lui dans la presse locale, c’est vraiment « ballot »…Précision importante: que l’on ne vienne pas chercher des poux dans la tête barbue du maire de la ville chef-lieu, Guy Lefrand. Il n’y est pour rien. Le contrôle n’était pas effectué par la municipale mais bien par la nationale. Ouf!

Au titre de la petite phrase la plus… »fayotte » de la semaine, on ne peut passer sous silence le morceau de bravoure de notre ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Qui lui en voudra en cette période anxiogène de tenter de nous faire un peu rire: « Le président a acquis une vraie expertise sur les sujets sanitaires. Ce n’est pas un dossier inaccessible pour une intelligence comme la sienne et au regard du temps qu’il y consacre ».

Fermez le ban…de l’école, dont la fermeture, anticipée pour cause de vacances prolongées pourrait être décidée (pour une période de quatre semaines ?) ce soir à 20 heures par le chef de l’Etat lors de sa nouvelle prestation solennelle. Pour une clarification très attendue et non un nouveau tout de vis trop fort. Il aurait été osé qu’un président de la République s’exprime demain jeudi 1 er avril. Tu parles d’une mauvaise blague! Va-t-il résister à l’énorme pression pesant sur ses épaules et notamment celle intolérable des mandarins des Hôpitaux de Paris dirigés par le caméléon, Martin Hirsch, ancien ministre d’ouverture de Nicolas Sarkozy, ayant appelé en 2012 (comme d’autres) à voter pour son futur vainqueur, François hollande. Dans le cas présent, Martin Hirsch roulerait davantage pour la maire de Paris, Anne Hidalgo qu’il a rencontrée en secret…bien éventé aussi celui-là! Rien n’échappe aux fins limiers de la presse.

Dans laquelle s’est aussi à visage découvert et sans moindre masque, prononcé le secrétaire général adjoint de L.R, Aurélien Pradié, député du Lot parmi les plus hostiles au gouvernement et au maire du Havre: « L’hypothèse Philippe, candidat soutenu par la droite n’existe pas. La « Doudoumania » est un truc qui m’exaspère. Il n’est pas assez sympa pour être appelé Doudou ». Peut-être, mais l’ancien Premier ministre, contrairement au représentant de la droite la plus radicale dans son opposition, bénéficiera dans les jours à venir d’une toute autre couverture médiatique. Notamment liée à sa prestation « urbi et orbi » pascale sur le plateau du 20 h de France 2 et à la publication de ses impressions de pouvoir à Matignon, dont les bonnes pages vont être reproduites en avant-première dans la presse hebdomadaire. Pour les signatures du livre, ses lecteurs devront patienter car pour des raisons bien évidentes, les supporters de « Doudou » ne pourront pas le retrouver à la « Galerne », la librairie bien connue et appréciée des Havrais et de son maire! « A quoi joue Edouard Philippe ?  » titrait hier pleine page le quotidien « Aujourd’hui en France ». Quelques cartes prudentes…de sioux, devraient être abattues ces prochains jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :