Edouard Philippe entre en campagne!

C’est fait. Le premier pas va être franchi demain. Sa première vraie prise de position politique depuis son départ de Matignon n’est plus qu’une question d’heures. Edouard Philippe a en effet prévu lundi d’aller soutenir une candidate, et non un candidat, en Nouvelle Aquitaine. Au pays de son ancien mentor, Alain Juppé. Non pas le candidat des « Républicains » et successeur très éphémère d’Alain Juppé largement défait aux municipales à Bordeaux, mais son adversaire MoDEM du premier tour et ancienne secrétaire d’Etat aux anciens combattants, Geneviève Darrieussecq, toujours au gouvernement. Un déplacement qui va faire évidemment beaucoup parler dans les « chaumières » du sud-ouest. Mais pas seulement. Loin de là. Un geste fort en direction du mouvement de la majorité présidentielle et de François Bayrou, qui pourtant ne peut pas être être considéré comme un proche du maire du Havre, surtout lorsqu’il occupait ses fonctions à Matignon!

Cette implication directe augure-t-elle d’autres et les regards vont être principalement tournés ces prochains jours sur le Havre et la Normandie où il pourrait officiellement soutenir son nouvel ami à l’adresse duquel il ne manque pas de se montrer particulièrement chaleureux, le candidat de la majorité présidentielle, Laurent Bonnaterre à la liste très ouverte. Mais pas suffisamment aux yeux d’un certain nombre de militants, référents d’En marche et d’élus déçus de la façon dont ils disent avoir été traités, parmi lesquels des parlementaires de Seine-Maritime et de l’Eure qui n’ont pas prévu à la fois de faire campagne et surtout de ne pas voter pour lui, mais plutôt pour son principal adversaire, Hervé Morin.

En attendant le maire de la cité maritime n’a plus qu’à cocher une case dans son agenda bien surchargé…avec aussi les signatures de son livre à succès. L’homme politique le plus populaire pourrait être sollicité par d’autres candidats désireux de se montrer à ses côtés. En Normandie comme ailleurs sur d’autres territoires.

La presse s’en est évidemment léchée les babines. Et notamment le volatile du mercredi, le « Canard enchaîné » qui, avec une gourmandise néanmoins retenue et pas trop méchante, a épinglé dans sa dernière livraison le sortant Hervé Morin. Qui, il y a quelques semaines, a participé, comme bien d’autres « chapeaux à plumes » une expression qu’aimait bien employer lorsqu’il était maire d’Evreux, Jean-Louis Debré, à une petite « sauterie » jugée clandestine pour vanter les bons produits des territoires locaux et régionaux. Il était alors entouré de nombreux d’élus de la Région, de chefs étoilés et personnalités du cru, à une petite fête d’anniversaire gastronomique dans un restaurant d’Argentan dans l’Orne, établissement qui y fêtait sa première bougie. C’est une certitude que ce n’est pas sa concurrente UDI, pour le Duché de Normandie, la sénatrice de l’Orne, Nathalie Goulet, qui a vendu la mèche. Et pour cause puisqu’elle aussi participait à ces agapes! Peut-être pas en même temps; cette tournée par petits groupes s’étant prolongée une bonne partie de la journée. Il n’empêche: une enquête préliminaire a été diligentée par le parquet d’Argentan pour constitution éventuelle d’ouverture irrégulière d’un établissement recevant du public. Il n’est pas impossible que certains trinquent et dégustent à leur tour un jour prochain!

Il y en a d’autres qui ont sérieusement trinqué dans la nuit de samedi à dimanche, ce sont une fois encore, les forces de police intervenues dans l’un des quartiers difficiles de Fréjus après des nuisances sonores liées au refus d’une bande de jeunes voyous de respecter le couvre-feu. Comme à Tourcoing et tant d’autres villes de la région parisienne et lyonnaise. Un festival de voitures incendiées, commerces dégradés, lancers de mortiers, feux d’artifices inacceptables, policiers nationaux et municipaux pris pour cibles…et atteints pour quatre d’entre eux. Encore « une nuit de chaos » pour reprendre l’expression d’un syndicat de police dans le quartier de la « Gabelle ». Les « gabelous » du soir n’y venaient pas pour y prélever l’ancien impôt royal sur le sel, mais pour y semer le désordre et la violence. Une véritable chienlit galopante. Dans la ville gérée par le maire du Rassemblement national, David Rachline, figure symbolique de la percée du Front national qui avait pris la mairie de la cité balnéaire du Var en 2014. Il est encore probable que l’opération récupération politique de ces graves incidents va fonctionner à plein lors de cette journée dominicale!

PS: Détail amusant: un candidat de la liste Bonnaterre s’est « planté » hier en annonçant sur les réseaux sociaux dans son message introductif et à deux reprises un passage télé de son chef de file sur BFM ce matin à 7 heures alors que sur le bandeau figurait bien sa présence sur CNews! L’erreur humaine a été vite réparée. Il ne semble pas que le principal rival, Hervé Morin, ait été invité à 7 heures sur BFM. Ca aurait été drôle qu’il lui fasse de la pub. Tout est possible en ces temps très troublés où il n’est pas toujours facile de retrouver la maison dans laquelle on habite. Un nombre certain d’électeurs et électrices, notamment au Havre, risquent d’être partagés et tiraillés dans leur choix au moment de voter. Ils étaient ensemble l’an passé et surtout derrière le Premier ministre. Et aujourd’hui séparés et confrontés à leurs amitiés pour des élus qui ont choisi des voies différentes au centre et à droite. Un sacré choix cornélien…Ca ira mieux le 27 juin prochain! Ca sera plus facile pour les Départementales où toujours dans l’agglomération, LREM, brille par sa discrétion et son absence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :