La campagne en courant…avec des candidates sportives ne manquant pas de souffle!

C’est quand même sympa de temps à autre de parler autrement de la politique sous un angle sportif, un gros poil décalé. Même si je ne pourrai les rattraper, faute d’entraînement (mais pas seulement!) sur le chemin de la pratique sportive! Je suis plus sûr de gagner devant mon poste de télévision (vivement le prochain Euro de football et surtout le Tour de France cycliste).

Elles ont de toute évidence une sacrée longueur d’avance. On ne peut bien sûr sportivement que leur souhaiter de faire la course en tête et le meilleur avec leur binôme aux Départementales. L’une dans l’Eure, à Evreux (où elle est également première adjointe) et favorite et l’autre sur les hauteurs du Havre. Davantage dans la position de la challenger et de l’outsider dans un secteur urbain beaucoup plus populaire que sur la colline de « Saint-Michel » qui surplombe la ville aux « Cent ponts », chef-lieu de la préfecture et les villages alentours.

Toujours conseillère régionale aux côtés de Hervé Morin, jusqu’en juin, Karêne Beauvillard n’est pas qu’une sportive des chemins, bois et sous-bois à travers sa pratique régulière de la course à pied. Oserais-je ajouter qu’elle va pratiquer cette fois-ci une autre…chasse à courre (c’est facile!) aux électeurs et électrices avec l’un de ses collègues adjoints ébroïciens ayant des responsabilités au niveau de la fédération départementale de la chasse. Les campagnes, il connait aussi…Nicolas, le Monsieur Sécurité d’Evreux. Et ce n’est pas Sarkozy! Il n’a pas besoin de talonnettes…et pas davantage du fusil, fort heureusement. Et je suis encore moins certain qu’il goûte la pratique de la chasse à…courre! Il préfère et de loin photographier les oiseaux.

A l’arrivée il n’y aura ici comme ailleurs qu’un couple vainqueur et une seule médaille pour ce tableau de chasse où forcément des candidats vont y perdre des plumes!

En attendant, maillot rose fluo pendant l’une de ses courses d’entraînement, la candidate havraise, d’une façon plus originale, a posté l’officialisation de sa candidature pour adresser un petit « coucou » à ses ami(e)s sur les réseaux sociaux pour leur annoncer la nouvelle d’être sur la ligne de départ pour un autre marathon, électoral, celui-là. Une vidéo ne manquant pas de souffle contrairement à toutes ces photos de duos figés de toutes tendances politiques, qui, depuis un mois, circulent sur la toile!

Sur le littoral, la marathonienne Marylène…Goupil de son nom, se trouve accompagnée dans sa « chasse » (toute aussi pacifique) aux électeurs avec un maître Jacques (pas encore tout à fait Anquetil !) Forestier, de son nom et avocat de profession. Qui lui pratique davantage le vélo sur les routes environnantes. Un tandem sportif situé à tribord (à droite) forcément rusé! Le seul aussi à marquer son indépendance à l’égard du « pouvoir » municipal. Que leurs adversaires vont néanmoins avoir dans leur viseur, même si ce n’est pas très joli-joli de tirer sur une espèce protégée, le « reloup » ou plutôt renard (ne nous méprenons pas sur le terme « reloup ») qui là a une consonnance beaucoup plus gentille, pour reprendre un sketch du duo du rire « Les chevaliers du Fiel ».

Restons dans le domaine sportif pour me réjouir hier dimanche de la qualification d’une championne d’aviron havraise, Margaux Bailleul, pour les prochains J.O de Tokyo. Elle n’a pas les pelles tricolores bridées lorsqu’il s’agit de ramer en vue de la ligne d’arrivée pour la gagne!

Pour rester dans le… »volet » sportif, même si c’est du hand féminin, je croise aussi les doigts pour que les Hac-women fassent aussi bien que les « panthères » ébroïciennes ayant gagné le droit de retrouver l’élite du volley. Les joueuses de la coprésidente du club maritime, Oumou Niang-Fouquet, adjointe de l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe et aussi candidate comme numéro deux de la liste Bonnaterre en Seine-Maritime, ont un pied et plusieurs doigts pour la grande finale d’accession en ligue 1, fin juin. Encore un petit effort les filles!

PS: Aux dernières nouvelles, Nadine (Morano) n’était toujours pas candidate du Rassemblement national aux Régionales dans la Région Grand Est dans le département de Meurthe et…Modeste! Pardon Moselle…

Faut-il rire aussi dans les Hauts-de-France des propos tenus par la « fachosphère » à propos…des boutons de manchette et de la montre au poignet du Garde des Sceaux en campagne avec quatre autres de ses collègues (ils sont total une quinzaine à s’impliquer) au pays des anciens terrils, qui, dimanche ont suscité la polémique. Pauvre débat avec, à la manœuvre, des militants du R.N, désireux peut-être de braquer les feux sur un ministre le même jour où leur patronne de…Montretout, se faisait épingler sur le financement du parti par le « JDD », comparé à la « Pravda dominicale du pouvoir macroniste » par son premier « violon », Jordan Bardella!

Je connais même un ancien Premier ministre, Édouard Philippe, qui, lui aussi aime porter tous les jours des boutons de manchette depuis de nombreuses années. Même en campagne dans les quartiers! On ne lui fait pas, à juste titre, un mauvais et ridicule procès. Ces boutons de manchette qu’il porte également comme une habitude, Dupond-Moretti ne les a pas volés! Tout comme sa montre qui contrairement aux dires du R.N n’est pas une Rolex…Et même si ça avait été le cas ? Allo, maman Marine, bobo…« le loup déguisé en grand-mère » à en croire cette comparaison parlante de la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :