Les « bannis » conquérants et revanchards: de vrais contes de fées!

En cette journée de fête des mères, pourquoi pas un petit conte de fée ? Avec le parcours d’un footballeur originaire, comme tant d’autres champions du ballon rond, du Havre, mais dont la vie de sportif de haut niveau n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Celui du gardien de but sénégalais Edouard (un prénom bien connu dans la cité de la Porte Océane davantage porté lui sur l’attaque) Mendy.

Au fond du trou dans sa carrière professionnelle il y a six ans et au bord d’exclusion de toute vie sociale alors qu’il venait de devenir père. Le HAC lui offrit alors une main secourable pour qu’il continue à s’entraîner. Et puis la mauvaise passe est passée et il a rebondi en passant (l’art de la répétition et du redoublement) par Reims et Rennes, avant d’attirer la convoitise du club londonien huppé de Chelsea, propriété du milliardaire et oligarque russe, Roman Abramomovich. Et de jouer aux côtés du petit N’Golo Kanté, géant de la finale d’hier soir de la Champions Ligue à Porto. Jusqu’à remporter la coupe aux « grandes oreilles »...avec deux anciens parisiens virés, l’entraîneur Thomas Tuchel (le même qui disputait sa première finale perdue avec le P.S.G la saison dernière face au Bayern de Munich et congédié à la fin de l’année dernière) et le défenseur brésilien, Thiago Sylva! Belle revanche pour les « bannis ». Un petit clin d’oeil au passage à une élue ébroïcienne, Stéphanie, une supportrice du club de la capitale, qui prendra de toute évidence sa revanche sur un autre terrain, non pas gazonné lui, en renouvelant son bail à l’Assemblée départementale en juin.

Et dire, cerise sur la clafoutis, que la semaine a été particulièrement fructueuse pour un autre « ex » du club qatari avec un nouveau titre en coupe Europa du prédécesseur au Parc des Princes de l’entraîneur allemand, Unaï Emery, vainqueur d’un autre club anglais, Manchester United. Qui quelques jours plus tôt avait subi le même sort que son grand rival mancunien des « Citizen » dans lequel évoluent l’international algérien et ancien « ciel et marine », Ryad Mahrez, qui n’a pas craché le feu samedi soir au stade du…« Dragon » à Porto et un autre ex-international ayant fait les beaux jours du club doyen havrais, un autre Mendy, Bernard, même s’il n’a pas quitté le banc de touche, comme Olivier Giroud, l’attaquant tricolore, côté Chelsea. Qui va très vite néanmoins rejoindre le camp d’entraînement de l’équipe de France à Clairefontaine en bonne compagnie de « l’énorme » N’Golo Kanté!

La transition était toute trouvée avec un autre amoureux du ballon rond et du P.S.G ( ne lorgnerait-il pas sur sa présidence ?) Nicolas Sarkozy, qui, lors de l’assemblée générale du groupe prévue fin juin, va rajouter une ligne à sa prestigieuse carte de visite. Il est en effet pressenti pour rentrer au conseil d’administration du groupe Lagardère, un ex-empire, qui, avec le successeur de son père Jean-Luc, Arnaud, a vendu au fil des années, les bijoux de famille. Il « ne » lui reste plus aujourd’hui au niveau des médias que Europe 1 (bien malade au niveau de son audience) le JDD et « Paris-Match ». Derniers fleurons d’un groupe dont il va perdre le pouvoir absolu en devenant pour un mandat de six ans P.d.g, sous bonne surveillance des principaux actionnaires, Bernard Arnault et Vincent Bolloré, autres empereurs médiatiques. Entre autres.

Sarko, lui, multiplie lui les « occupations » autres que judiciaires avec un nouveau poste stratégique après avoir déjà rejoint les mêmes instances du géant mondial de l’hôtellerie, Accor et le groupe Barrière, spécialisé à la fois dans l’hôtellerie et les salles de jeux! Dans le monde du « casino » des…affaires, l’ancien président n’est vraiment pas manchot! Ni bandit forcément, comme on dit dans le milieu des machines à sous!

P.S: Encore un fou. Et il n’est pas probablement pas radicalisé lui. Un ancien militaire solidement armé a tiré sur deux gendarmes, la nuit dernière dans un village de Dordogne (totalement isolé par les forces de l’ordre) pour une nouvelle affaire de violence, semble-t-il, faite à son ex-compagne, prise pour cible avec son nouveau concubin. La population est barricadée et confinée chez elle. Le suspect, porteur d’un bracelet électronique, a été localisé dans un périmètre restreint. Jordan Bardella et Marine Le Pen n’ont pas encore réagi. Ils attendent probablement d’en savoir plus sur la personnalité de l’individu. L’angle d’attaque, forcément, ne va pas être le même !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :