Une corde immonde, un panneau bien isolé et des explications de gravure!

Le suicide des agriculteurs est chose trop sérieuse pour être traitée avec dérision par un candidat. Déjà épinglé pour son exhibitionniste prononcé dans des magazines gays et pour lequel il se vante, le candidat tête de liste du Rassemblement national pour les Régionales en Bourgogne-France Comté, Julien Odoul, a, une fois encore, dépassé les bornes. Un enregistrement mis en lumière par « Le Monde » laisse sans voix. Sinon la sienne lorsqu’il se prononce sur ce sujet ô combien douloureux avec cette petite « blagounette » qui vient de déclencher un large tollé mérité: « Est-ce que la corde était française pour la dernière victime » ? On ne peut pas rire de tout. Je préfère et de très loin le coupable… »coup » médiatique d’opposants au Rassemblement national qui, au pays des biquettes, en Indre-et-Loire, ont apposé des autocollants avec des chèvres de race au « cou clair » sur les panneaux d’affichage des candidats et candidates du RN. L’un des rares éleveurs de cette espèce, chez qui des photos ont dû être prises pour être ensuite reproduites, même s’il assure de ne pas être à l’origine de l’opération, s’en amuse toutefois: « je ne peux pas m’opposer à ce coup de pub à une race un peu oubliée dans la région ».

Peut-être que le maire de Louviers, François-Xavier Priolleau, sans les chèvres, voulait aussi faire un coup de pub à sa salle du Moulin…elle aussi photographiée avec, isolé de son côté, le panneau d’affichage de sa tête de liste, Hervé Morin (équipe dont il fait partie en cinquième position) à l’entrée de ce bureau centralisateur lors de chaque élection. Les autres panneaux de ses rivaux sont placés à distance. Je ne pense pas que l’idée était de mettre en exergue « seul contre tous »…le « Duc de Normandie ». La gauche locale, notamment, n’a pas manqué de dénoncer ce qu’elle considère comme un favoritisme d’emplacement! Il doit bien y avoir une explication dans cette « distanciation ». Un terme très employé depuis plus d’un an et demi!

Des explications, le président de LR dans l’Eure, Guy Lefrand, en donne sur l’exclusion réclamée du parti de la binôme de Sébastien Lecornu, Catherine Delalande, aux prochaines Départementales. « Si notre mouvement a toujours respecté la diversité des ancrages et des conceptions de la droite, il a toujours eu à coeur de préserver l’unité et de défendre le socle commun qui nous rassemble ».

Le maire d’Evreux d’enfoncer le clou: « lorsqu’un membre se présente en binôme avec un ministre en exercice, membre de la République en marche, farouchement opposé à nos idées et à notre mouvement, cela va bien au-delà de la divergence de point de vue. Par souci d’équité et de lisibilité de notre ligne politique, nous ne pouvons pas faire l’impasse sur une telle combinaison ».

« Nos valeurs, concluent les deux signataires, Guy Lefrand, président de la fédération et sa secrétaire départementale, Marie-Noëlle Chevalier, ne peuvent être compromises ». Ce qui, en revanche est bien compromis, ce sont bien les relations entre les tenants de l’orthodoxie LR « farouchement » hostile à Emmanuel Macron et leurs anciens alliés avant que le parti macroniste ne voit le jour! Plusieurs des opposants de Guy Lefrand n’ont pas mis beaucoup de temps à exhumer de leurs archives le fait que le maire d’Evreux, dans la foulée de la présidentielle, avait alors soutenu…Bruno Le Maire, aux législatives, pourtant opposé à la candidate envoyée au… »casse-pipe » par le parti gaulliste qui ne s’appelait pas encore Les Républicains, Coumba Dioukhane, alors adjointe au maire de la ville chef-lieu chargée des affaires scolaires, pour faire barrage au tout nouveau ministre de l’Economie!

Il sera intéressant de lire les résultats tout particulièrement dans la ville d’Evreux aux Régionales et même aux Départementales où se présentent en nombre (la palme d’or revenant de très loin aux élus havrais) plusieurs adjoint(e)s pas forcément sur la même ligne que celle de leur maire sur la question relationnelle avec l’exécutif non seulement départemental, mais aussi national. Un doux euphémisme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :