Une nouvelle « Madame Irma » dans le jeu politique et un nouveau feuilleton à la sauce Zemmour!

Il n’en loupe pas une le « che ». Le « leader Maximo » de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a mis ce dernier dimanche ses nouveaux habits de prophète avec sa boule de cristal. On va bientôt l’appeler « Madame Irma ». Sa dernière carte sortie de son jeu de tarots avec des figures présidentielles, a fait fureur. Il prévoit en effet quelques jours avant la présidentielle un « événement gravissime qui va une nouvelle fois de plus permettre de montrer du doigt les musulmans de France et d’inventer une guerre civile ».

En faisant référence aux crimes perpétrés par Mohammed Merah à Montauban et Toulouse, le député marseillais a non seulement fait le cacou prédicateur mais aussi surtout outragé la maman du militaire « mort debout face à l’obscurantisme » Latifa Ibn Ziaten, dont le comportement, depuis les événements, a toujours été considéré comme exemplaire, les élus des deux villes et les familles des victimes juives. Leurs mots et ceux aussi de ses opposants politiques, sont légitimement durs pour dénoncer cet « aveuglement idéologique et cette réécriture de l’histoire » Et surtout cette théorie complotiste souvent utilisée par celui qui, conscient que sa campagne ne prend pas comme une mayonnaise ratée, se répand de plus en plus en propos inacceptables, peut-être même pour plusieurs de ses propres amis insoumis et supporters. C’est aussi très audacieux (un doux euphémisme) de commettre une comparaison entre l’agression de « Papy Voise », ce retraité d’Orléans, attaqué dans sa maison ensuite incendiée par son agresseur, un fait divers qui avait ému la France entière en 2002 et les 7 morts (dont trois enfants) de Toulouse, dix ans plus tard. Cette sortie détestable pourrait se transformer en « détail de l’histoire » pour l’intéressé comme il y a trente ans pour Papy Le Pen! « C’est écrit d’avance » comme la « Merluche » le prétend. Hors piste avec ce nouveau dérapage et déraillement. Il va lui falloir de sacrées remontées mécaniques pour effacer cette piste bien noire.

De l’autre côté du miroir et de l’échiquier politique, il en est un autre qui avance à petits pas qui dit « réfléchir à passer à l’action« . Un pas en avant, un pas en arrière, il goûte son plaisir. Se laissant désirer. Son ego déjà surdimensionné se renforce. La lessive Eric Zemmour qui elle aussi lave plus blanc que blanc tourne dans le tambour. Sonnez trompettes…C’est le thème du prochain « feuilletonnage » télévisuel et médiatique. Il ne fait pas trop rire en revanche sa copine Marine Le Pen qui…ne voit pas d’un bon oeil (celui de son père, je reconnais la facilité!) cette possible candidature. Qui, selon elle et pas seulement, aiderait fortement Emmanuel Macron à virer en tête au premier tour. Un avantage psychologique toujours important.

La présidente de RN qui a rencontré son ami (déjà condamné à trois reprises pour propos racistes) lui lance cet appel émouvant: « n’affaiblissez pas le camp auquel vous êtes attaché ». C’est beau, si délicat! Ca ressemblerait presque à du Verlaine « les sanglots longs des violons de l’automne » de circonstance seulement vingt-quatre heures après les cérémonies commémoratives du Débarquement du 6 juin 44…

Une plus petite page d’histoire, mais néanmoins symbolique, vient aussi de s’écrire dans un village du Limousin où les chiraquiens historiques dont Christian Jacob, président de LR et le maire de Troyes, François Baroin, qui refait surface pour soutenir ses amis (il sera à Rouen prochainement en soutien à son ex-collègue du gouvernement, Hervé Morin) ont accompagné Claude Chirac (elle-même candidate aux Départementales en Corrèze) pour inaugurer une place Jacques-Chirac. Un moment de retrouvailles familiales bien choisi pour perpétuer également le souvenir de l’ancien président alors que la grande famille gaulliste, en pleine turbulence, se demande plus que jamais si le ciel ne va pas lui tomber sur la tête…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :