Une « tarte à Tain » drômoise et tout l’art (pas forcément noble) de l’esquive et un soutien… « présidentiel » à un candidat havrais!

Les croqueurs et caricaturistes de presse se sont régalés hier avec l’événement de la journée: la gifle reçue dans la Drôme par le chef de l’Etat. Une « Tarte à…Tain » (l’Hermitage) qui elle n’avait rien d’être fictive, comme « La gifle » donnée par Lino Ventura à Isabelle Adjani! Même si l’auteur de cet acte irresponsable mais heureusement sans gravité, sinon symbolique du climat ambiant de violence et de dégradation du débat public, s’est curieusement servi d’un cri de ralliement employé par…Jean Réno, l’un des deux héros des « Visiteurs » dans le premier opus, « Montjoie, Saint-Denis » le cri de guerre des rois de France de la lignée capétienne (datant de la célèbre bataille de Bouvines), en vigueur jusqu’au XVI e siècle, s’attaquant à un postier « sarrazin » fuyant sa 4 L jaune mise en pièces! Pareille scène probablement ne pourrait plus être tournée et que dire des…« Aventures de Rabbi Jacob »!

Mais la victime n’est elle que…président de la République. Un simple détail évidemment. Et son assaillant à la main tendue n’est qu’un amateur d’arts martiaux médiévaux. Il avait seulement oublié son épée. Elle lui aurait été confisquée heureusement dès son entrée dans le périmètre des bains de foule autorisés! Dont le chef de l’Etat, qui a souhaité relativiser la portée de ce « geste isolé et bêtise » ne peut se passer, lors de ses déplacements dans nos belles provinces. Il n’a d’ailleurs pas l’intention de changer ses habitudes. Et il a bien raison en dépit des risques encourus. Epaulé (c’est le cas de la dire) par la première dame, le chef de l’Etat a d’ailleurs fendu la foule en soirée dans les rues de Valence…« A portée d’engueulades » comme il a aimé une fois encore à le déclarer.

On a d’ailleurs appris qu’imitant son ancien Premier ministre, Emmanuel Macron s’adonnait depuis plusieurs mois au noble art de la boxe et donc de l’esquive. Ce qui n’est pas un luxe à dix mois du renouvellement ou pas de son mandat présidentiel. A propos de locataire…de Matignon, plusieurs de mes amis lecteurs se sont émus hier et m’on fait part de l’absence totale de réaction publique du maire du Havre, contrairement à tous les leaders politiques, de l’extrême-gauche à l’extrême droite. Tous unis pour dénoncer d’une même voix ce geste inqualifiable. Il semblerait que Edouard Philippe se soit manifesté à titre privé auprès de son ancien patron de l’Elysée pour lui témoigner tout son soutien. Ce qui serait la moindre des retours sans claque alors que même certains observateurs et proches havrais s’étonnent de son silence assourdissant depuis des semaines. Et pas seulement pour commenter la gifle présidentielle. Il esquive aussi parfaitement le débat électoral de sa région de coeur et d’attache, la Normandie. Totalement absent à quelques jours du premier tour de scrutin, qui voit le président sortant, donné en tête dans les deux enquêtes d’opinion parues hier et aujourd’hui, j’y reviendrai, avec quatre points d’avance sur son principal rival du Rassemblement national, Nicolas Bay..

Rien n’est toutefois joué surtout en cas de quadrangulaire toujours possible le 27 juin, selon ces sondages, même si Hervé Morin reste le logique favori.

C’est bien que l’écrivain à succès Philippe signe à tour de bras dans les bonnes librairies de France et de Navarre, son livre. Ce serait peut-être aussi opportun qu’il fasse preuve du même élan généreux pour s’intéresser au devenir de son territoire régional! A moins bien sûr qu’il ne le fasse de façon très discrète…Une discrétion d’une redoutable efficacité.

A propos d’efficacité devant non pas les électeurs, mais sur un terrain de football, comment ne pas apprécier la bonne tenue de l’équipe de France vainqueur de son dernier match de préparation face à la Bulgarie, un adversaire qui, au siècle dernier, nous priva d’une coupe du monde! A une semaine seulement de son premier match de l’Euro face à l’Allemagne à Munich, je ne ferai qu’un seul constat chiffré en forme de clin d’oeil: Giroud 2, Benzema 0, après que ce dernier ait été contraint de quitter ses partenaires sur blessure! On peut là imaginer que le président de la République ne recevra…pas de claque lors de sa visite de soutien aux Bleus dans leur camp d’entraînement de Clairefontaine, demain jeudi…Ca devrait être beaucoup plus amical à quelques jours de l’ouverture de la compétition européenne.

PS: Voilà un joli coup réussi par le seul candidat indépendant de l’agglomération du Havre, Jacques Forestier, qui ne pouvait pas bénéficier du soutien officiel des dirigeants LR, une famille gaulliste à laquelle il appartient depuis une trentaine d’années. Jacques Forestier, avocat au barreau du Havre, et candidat aux Départementales dans un canton populaire sur les hauteurs de la cité maritime, bénéfice depuis quelques heures du soutien du troyen le plus célèbre…en la personne du maire de la capitale auboise, François Baroin, ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy et toujours président de l’Association des maires de France! Qui compte toujours et combien dans le mouvement LR et dont la particularité plus personnelle est de faire partie de la même promotion de la Réserve citoyenne à l’Ecole navale que celui à qui il a envoyé une lettre amicale particulièrement chaleureuse. Et motivante…A quelques jours du scrutin départemental.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :