Alors, ballottage favorable ou pas ?

Je peux, à défaut de vous donner celui des élections départementales et régionales vous offrir en exclusivité le résultat de celui de…l’équipe de France de football. Un partout balle au centre. N’y voyez pas là la moindre allusion ou connotation, voire de préférence politique. La qualification se jouera mercredi toujours à Budapest. Contre le Portugal. Pour au moins ramener un match nul salvateur. Ce n’est pas gagné. Alors ballotage favorable ou pas ? Une chose est sûre: l’attaque s’est montrée tout particulièrement gauche et bien mal…à droite devant l’urne défendue par le gardien des votes hongrois.

La triplette d’attaquants que le monde entier nous envie ne s’est pas montrée à son avantage. C’est un doux euphémisme. Performant avec son club de Madrid, tout particulièrement cette saison, Karim Benzema, le chouchou des médias dont le retour de bannissement après cinq ans d’éloignement était réclamé à corps et à cris , ne s’est pas, une fois encore, montré à la hauteur. Une question de très mauvaise habitude sous le maillot des bleus. C’est ce qui fait la différence entre un joueur peu…Réal…liste sous le maillot tricolore et un hématome. Celui-ci marque…Benzema non. Encore un match sans but et le onze de Deschamps peut très vite rentrer à la maison. Pluto que prévu! Les oreilles bien basses en version Walt Disney. E.T maison…en version Spielberg pour Mbappé et con…sorts, Prématurément.

Ça risque en effet sérieusement de coincer chez les soixante millions de sélectionneurs français Et quand ou pense que l’une des raisons de ce demi-échec, selon l’un des joueurs du XI de France serait celle d’une absence de repères dans un stade rempli de 60.O00 supporters. Ça faisait plus d’un an qu’ils avaient joué en huit-clos. Et le chant des oiseaux ? Il est gênant aussi ?

Champions du monde nos petits bleus à l’âme. La belle mécanique est fragile et notre sélectionneur DD va leur remonter les bretelles à ces millionnaires notoirement suffisants et insuffisants. Ça serait quand même terrible qu’ils ne passent pas le premier tour et ratent de fait le second!

Attention à l’éclatement des grosses têtes qui ne seraient pas celles du rire et que les Ferrari ne fassent une sortie de route. Et se transforment en « vulgaires » Dacia.

PS: Ils sont à des années lumières de toucher des fortunes. Et pour cause. Ça se passait hier soir au Havre dans un restaurant dont l’une des salles s’est trouvée transformée en mini salle de théâtre. Où les apprentis comédiens de 13 à 17 ans de la compagnie aux ailes bien déployées après cet arrêt forcé pour cause de Covid ont offert en avant-première les morceaux bien choisis de la comédie policière d’Agatha Christine « La souricière » Tout un programme.? Avec un réel goût de « reviens-y » en novembre devant un public forcément plus nombreux. Bravo à leur présidente, ma « vieille « complice » de joutes écrites, Armande Bejart (c’est son pseudo) privée avec ses chers « petits » de scène depuis tout ce temps. Et puis quelle belle image que de retrouver côté public tous ces amis qui ensemble aux municipales l’année dernière, vont jouer une partition différente dans plusieurs « compagnies » aujourd’hui. Départementales et Régionales. L’œcuménisme bienvenu selon sainte Armande! Pour une ambiance de belles retrouvailles en dépit de cette séparation passagère.

La fin du suspens aussi pour un clap de fin en deux actes pour plusieurs d’entre eux. Sous vos applaudissements…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :