Le franc suisse renverse l’Euro et nos footballeurs! Des bleus bien « prématurés » dans la défaite et les bras en croix!

Comme trop souvent ils se sont vus trop beaux et suffisants. Portés aux nues ils sont aujourd’hui bien penauds et retournent à la maison la tête bien basse. Comme la marée à très fort coefficient. Les bras en croix suisse et le genou à terre. Le moral dans les chaussettes comme des millions de supporters. Et en shorts bien taillés XXL après cette élimination prématurée dès les huitièmes de finale. E.T maison! Et là il ne s’agit pas de fiction. Mais de sport. Normalement collectif. Le ballon, hélas! ne tournait pas vraiment rond pour l’équipe de France. Surtout en première mi-temps: calamiteuse. Le onze de France a refusé de jouer. Une abstention record devant les buts. Et un ballotage déjà défavorable à la pause.

La Croix rouge suisse avait fait preuve d’une belle efficacité pour préserver les coffres…de ses filets du lac Leman. Les pilleurs de coffre habillés de bleus n’avaient visiblement pas enfilé le bon costume. Jusqu’à cette seconde mi-temps de rêve qui se termine en cauchemar. Un suspense comme on les aime mais seulement dans les meilleurs films de Hitchcock. Un penalty arrêté par notre dernier rempart pourtant non originaire de Saint-Malo. Du vrai granit breton. Ça pouvait en être fini des chances françaises. Et bien non. Deux minutes plus tard c’est le but d’égalisation de la bande à DD. Publicité gratuite. Et un et deux et trois! Pour un zéro pointé au final. On se croyait pourtant revenu au temps de la finale du Stade de France contre le Brésil avec Zizou. Il ne restait plus que dix minutes dans le temps réglementaire. Après le but splendide de Pogba. L’ancien havrais. Ça devait passer. Et bien non! Comment une équipe aussi expérimentée peut-elle perdre sa boussole. Deux buts magnifiques helvétiques. Pour des prolongations poussives. Jusqu’à l’épreuve des tirs aux buts. Irrespirable. Confortablement assis je ne suis néanmoins pas très sûr de… »mes » tireurs, tout particulièrement Kimpembe et son partenaire du PSG, le jeune roi lion adulé par toute la planète football (aucun but dans cet Euro) Kyllian I er! Mbappé. Pour un dernier shoot décisif . Une mauvaise intuition. Parade réussie du gardien suisse. Terrible désillusion pour un naufrage collectif. Et une très mauvaise nouvelle pour les bars et autres terrasses. Une année décidément maudite pour cette profession. Ça ne va pas être la fête ces quinze prochains jours. Et l’on ose nous parler d’un nouveau variant baptisé Delta. On plane en plein délire! Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…L’été meurtrier commence mal avec ces bleus à l’âme. Et les marchands et livreurs de pizzas vous imaginez leur nouveau manque à gagner! Sale temps! On pourra désormais commander et supporter désormais la…pizza napolitaine, la paella espagnole ou le waterzooi du plat pays belge! Voire le rösti suisse arrosé au fondant dans la bouche.

Nos chouchous archi gâtés et pourris par l’argent ont dix-huit mois pour se refaire la cerise. Coeur de pigeons ou bigarreaux? En attendant le noyau est dur à avaler! Le Qatar à l’horizon pour un futur Mondial géographiquement et politiquement déjà pas terrible. Et sujet à bien des cautions…bancaires en provenance de la Confédération helvétique. La Nati à ne pas confondre avec Dati prénommée Rachida ne l’a pas volée sa victoire. Comme quoi des joueurs de Sion, Bâle, Genève et Zurich ( je suis légèrement de mauvaise foi car un grand nombre de sélectionnés viennent aussi de bons clubs beaucoup moins riches certes que le PSG qatari, Barcelone, Munich. Et Manchester. En double version United et City!

Mille pardons d’avance à ma supportrice ébroïcienne préférée du PSG! On peut quand même un peu se chambrer entre amis en ce jour de deuil national footballistique! Avec plus de 16 millions de supporters devant leur écran, on peut être assuré sans risque de se tromper que la « victoire »est bien réelle là par rapport au nombre d’électeurs et d’électrices ayant fait l’effort de se déplacer dimanche…Deux défaites amères deux jours d’affilée, ça commence à être lourd à digérer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :