Huis-clos entre un « gauchiste » et son « pote de droite »!

Trois heures sur la Cinq. Pour la série 3 d’un échange (y aura-t-il un numéro quatre ?) très attendu entre un « gauchiste » et son « pote de droite ». Un film qui n’est en rien une fiction du dimanche soir. Un ancien Premier ministre passé sur le gril gentiment pendant toute la durée de ses trois ans passés à l’Hotel de Matignon. Tout y passe ou presque à partir de son arrivée surprise comme chef de gouvernement . Un seul oubli probablement volontaire: l’épisode sulfureux de l’affaire Benalla dont il n’est pas, il est vrai, un acteur principal. On y voit ses plus proches collaborateurs, son « dircab et son dircom« pièces maîtresses » de son équipe rapprochée .

A l’image flegmatique et abordable de leur patron. Et souvent en second rideau le « taiseux » Gilles Boyer. Son conseiller spécial, son fidèle et double depuis la création de l’UMP du temps d’Alain Juppé. Un genre de Sully jamais très loin dans les bons et mauvais moments de ces trois ans passés sous le crible. Un « docu » bien vivant sans trop de complaisance néanmoins. Plutôt flatteur pour l’image du « héros » à la barbe tachetée et un sacré prisme de vie…à plus de 80 kilomètres/heure. Avec forcément quelques longueurs. « Autant en emporte le vent » sans Guerre de sécession entre les sudistes et les nordistes. Encore que des incendies le Premier ministre en a connus et pas seulement celui de Notre-Dame de Paris!

Des images et du son où la dérision et l’humour ne sont jamais très éloignés en dépit parfois de circonstances pas toujours très joyeuses. Une marque de fabrique EP. Pour un remake en version française de « La vie n’est pas un long fleuve tranquille » sans davantage les familles Groseille et Duquesnois!

Combien de réunions de crise en petit comité avec ses fidèles « grognards ». Entrecoupées par des prises de vues de l’ami journaliste traité affectueusement de « gauchiste ». Ce n’est évidemment pas toujours le bon moment pour filmer entre deux portes et des descentes d’escaliers. Combien de repas pris sur le pouce. « Doudou » comme tous les sportifs en compétition aime visiblement bien les pâtes. On ne voit que ces assiettes dans ce menu « docu » Entre deux ou trois piles de parapheurs dans son bureau. Quelques longueurs forcément aussi. Logique pour un très « long-métrage ». Probablement trop long. Mais si riche.

On voit aussi pour la petite histoire l’évolution de la couleur de sa barbe blanchie sous le harnais d’une succession de crises et qui a tellement fait causer. Surtout à partir de septembre 2019. L’évolution aussi d’une fatigue non feinte au fil des semaines des confinements et de la pandémie. Il l’avoue humblement. Son mug aux couleurs LH toujours en évidence. Le dernier souvenir ou presque le jour du grand départ de Matignon, le 3 juillet 2020. Les cartons se remplissent et le bureau se vide. Quelques jours seulement après-midi sa belle réélection aux municipales au Havre. Son port d’attache. Les images forcément heureuses d’un scrutin gagné sans coup férir. Les jours heureux d’avant…De nouvelles pages vont se noircir. Il reconnaît « ne pas avoir honte » de ce qu’il a fait à Matignon. Une dernière pirouette amusante d’une terrasse avec vue sur mer et les cargos en attente au large à l’entrée de la Porte Océane: Qu’est-ce qu’il fera lorsqu’il sera grand ? Une question bien embarrassante. Restée en suspens. Il ne fallait tout de même pas attendre une réponse genre d’une enquête criminelle d’une célèbre série des années soixante dans la petite lucarne, alors en noir et blanc avec Raymond Souplex, alias le commissaire Bourrel! Quelle barbe alors…Bon sang mais c’est bien sûr!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :