Une vie de château à la fois festive et morose où les oreilles ont sifflé entre les murs!

C’était probablement hier samedi l’un des derniers rendez-vous politiques avant les grandes vacances dans le département de Seine-Maritime. Une fête de famille présidée par le premier des Républicains, Christian Jacob, au château d’Etelan (une belle demeure historique datant du XVI e siècle) située entre Rouen et L.H, en présence du président réélu de la Normandie, Hervé Morin. Un élu centriste ayant au moins la « reconnaissance du ventre » à l’égard de LR, pilier de la majorité régionale dont fait partie le nouvel homme fort du parti gaulliste, le rouennais Jonas Haddad, en Seine-Maritime, la force invitante.

Les élus havrais réélus au Conseil départemental, entre autres, il y a seulement deux semaines, brillaient par leur absence remarquée. N’y aurait-il plus d’élus républicains fiers de leur « encartage « ou ancrage dans la cité maritime?

Peut-être allez savoir, ont-ils pris leur distance avec un parti, il n’y a pas si longtemps encore conduit au succès par un certain Antoine Rufenacht, semble-t-il oublié par ceux et celles qui en partie lui ont succédé à la mairie du Havre. Représentée si l’on peut dire par un seul jeune élu régional, fidèle lui à ses couleurs! « Et ils sont où et ils sont où ? « aurait-on pu entendre dans ce cadre champêtre et magnifique ne ressemblant en rien à un stade, où les oreilles de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, ont aussi légèrement sifflé dans les rangs républicains. Est-ce bien une surprise ? Au nombre desquels on retrouve bien sûr des partisans des trois principaux présidentiables » . La « hac.he de guerre » était là enterrée dans les jardins de la propriété ! Le gazon ne fut pas maudit mais resta néanmoins détrempé.

Une autre paire d’oreilles a également sifflé . Avec davantage d’intensité sonore. En l’occurrence celle du chef d’Etat, qui, demain lundi, a un nouveau rendez-vous télé avec son peuple. Et pas seulement pour lui souhaiter de joyeuses vacances! Mais pour lui parler encore du Covid. Loin d’être éradiqué. Et sujet hélas à tous les fantasmes les plus sombres à l’image du temps si morose.

Le nouveau variant Delta, désormais majoritaire (l’alphabet grec compte encore trop de lettres !) ne n’est pas hélas abstenu de nous pourrir l’été! Déjà bien entamé par dame météo! Plusieurs potions désagréables ne sont pas à exclure dans le propos présidentiel et solennel d’avant 14 juillet. Une gorgée par ci, une gorgée par là. Rien ne peut être exclu dans une purge éventuelle…Espérons que les pétards seront un peu mouillés pour ce feu de mauvais artifices! A seulement quelques heures de la fête nationale et des décisions préfectorales d’interdire précisément ces feux d’artifices dans nombre de villes à travers le territoire. La ville de Fécamp n’y a pas au passage renoncé. « L’hymne à la joie » européen choisi pour l’avènement du nouveau chef de l’Etat le soir de son « couronnement »ce n’est pas encore pour demain!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :