Un sacré coup…Delta!

Horreur et damnation! Un général félon s’est emparé du palais de l’Elysée et on ne nous l’aurait pas dit. Une grande discrétion se serait-elle distillée de façon sournoise et redoutable d’efficacité ?

Pauvre France devenue, selon les dires de nos gaulois les plus réfractaires, presque pire qu’une vulgaire république bananière sud-américaine ou africaine, voire même nord-coréenne !

Les « anti tout » dont nombre « d’antivax » en leurs rangs, suite aux décisions jugées « liberticides et coercitives » du président Macron pour doper (avec succès) la vaccination sont descendus dans plusieurs de nos belles villes le 14 juillet, jour de fête nationale. Un bel artifice celui-là même s’ils n’étaient, ici et là, que quelques centaines pour une sorte de 1 er mai revue et corrigée de « giletjaunisation » estivale!

N’avaient-ils pas d’autres occupations autrement plus sympathiques que de battre le pavé peut-être même glissant dans certaines régions pour cet été pour le moment chagrin pour une autre raison que le Covid? Un, deux, trois, soleil! Il tarde le bougre…Plutôt que d’aller risquer « trempette » sur les plages les plus proches, vive la marche revendicative contre le pass sanitaire. Histoire de porter un coup fatal à un « coup…Delta ( du nom du dernier variant) qui ne ressemble pourtant en rien à celui de Napoléon, le premier du nom du 9 novembre 1799 ou 18 brumaire de l’an VIII ou de son successeur, qui trois ans après son élection comme premier président de la République, élu aux suffrages…exclusivement masculins, s’était modestement proclamé comme son prédécesseur, empereur sous le nom de Napoléon III, le 2 décembre 1851!

Emmanuel Macron a, de toute évidence , perdu deux ans pour l’ultime marche de…l’Empereur. Pas celle des familiers des banquises !

Plus sérieusement il n’est pas impossible que cet élargissement aux conditions d’accessibilité dans nombre de lieux publics pose quelques soucis. Nos chers parlementaires vont être en effet contraints de voter une nouvelle loi dans les meilleurs délais afin qu’elle soit aussi promulguée dare-dare!

On peut raisonnablement faire confiance aux oppositions pour saisir le conseil constitutionnel! Même si la France des sondés donne son aval de façon très majoritaire aux décisions du chef de l’Etat.

Reste que vu l’urgence, des batailles vont être livrées par les plus récalcitrants. Encore faudra-t-il que les justiciables puissent pénétrer dans les …tribunaux.

Ce qui a fourni l’occasion à une avocate du barreau du Havre d’ironiser ce matin même sur les pagailles futures . Ce nouveau pass tiendra-t-il juridiquement la route ? Et l’avocate de relever selon un rapide sondage effectué qu’il n’y avait qu’un seul agent de sécurité…vacciné. Ce serait aussi un comble…peut-être bienvenu en revanche pour un certain nombre de prévenus que d’être empêchés de comparaître! Les vacances judiciaires ne tombent finalement pas si mal…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :