Dur, dur d’être ministre! Un examen délicat pour « l’ex-Acquittator »…

Il ne lui aurait pas été désagréable de s’assoir dans le fauteuil de ministre place Vendôme. A proximité des plus belles bijouteries de luxe de la capitale. Lui aussi aime les caméras, même s’il les a affrontées par gros temps en tant qu’ancien procureur de Paris chargé des dossiers liés aux attentats islamistes. Désormais procureur général près la Cour de Cassation, la plus haute instance de la magistrature française, François Molins, se trouve aussi au coeur de « l’affaire » Dupont-Moretti, le même à qui est revenu le privilège de s’installer à la Chancellerie.

C’est évidemment un hasard si c’est ce même François Molins qui a initié la procédure contre l’ancien ténor du barreau. Il pourrait être entendu comme témoin. Une belle farce avec un possible « témoin-procureur » susceptible d’alimenter le scénario d’un scénario de film dont le titre est tout trouvé  » Des pétoires dans le prétoire ». Les meilleurs scénaristes peuvent déjà plancher dessus. EDM qui s’est aussi essayé à la scène théâtrale, avant de se lancer dans la politique, pourrait jouer son propre rôle. Un terme cher à ceux et celles qui fréquentent les palais de justice.

Force est de reconnaitre, une fois encore, que ce n’est pas aux syndicats de la magistrature d’essayer de se payer à bon prix un ministre issu, la pire horreur, d’un cabinet d’avocats. Et ce quels que soient son parcours antérieur, sa notoriété, ses qualités requises pour assurer ce poste régalien. Que l’on aime ou déteste un « personnage » ayant réussi. L’un de ses plus célèbres prédécesseurs, Robert Badinter, en 1981, avait lui aussi éprouvé pour d’autres raisons, avouables ou pas, les pires difficultés pour s’imposer au début, place Vendôme.

Les porteurs d’hermine, d’une façon générale, n’aiment pas trop les robes d’avocat! Et celle de la « grande gueule du nord », encore moins! Qui veut la peau de « Roger-Rabbit-Dupont-Moretti « ? Qui est loin pourtant de ressembler à un lapin de garenne mais bien plutôt à un éléphant mis en examen! Ca trompe énormément. Il étrenne cette grande nouveauté qui est loin d’être un privilège, d’inaugurer le statut de ministre de la Justice mis en examen pour « prise illégale d’intérêts ». Une accusation à la fois fourre-tout et bien pompeuse.

Il pourra toujours se contenter du fait qu’il échappe à un placement sous contrôle judiciaire qui aurait rendu impraticable la poursuite de ses fonctions ministérielles déjà mises à mal avec cette vindicte déclarée avant même qu’il n’ouvre ses premiers dossiers!

Ce n’est jamais évident en tant aussi de chasseur que de se retrouver en situation de gibier avec à ses trousses une meute de « barbouzes » selon son propre terme employé pendant les perquisitions d’une…quinzaine d’heures effectuées assortie d’une fouille en règle d’une partie des bureaux du ministère.

En adepte de la provocation, Monsieur le ministre ne se priva pas pour compliquer la tâche de ses trois juges de la Cour de justice de la République et des enquêteurs. A la guerre comme à la guerre…de circonstance avec les intentions de la CJR d’utiliser des « avions renifleurs » comme au bon vieux temps de VGE, pour prendre dans ses filets « Acquittator » sur d’autres possibles conflits d’intérêt. Le bonheur dans toute sa splendeur.

La chasse qui n’a rien d’aérienne reste bien ouverte même si l’exécutif et la Macronie, sans qu’une voix ne manque jusqu’alors (mais c’est tellement frais) soutiennent le barbu traqué et fragilisé par cette « barbouzerie » en col d’hermine. Une espèce qui sait parfaitement se protéger…en toute indépendance, bien sûr, et faire régner un climat malsain pour s’offrir le scalp des hommes politiques, surtout de droite, même si dans le cas présent ça ne concerne pas le chasseur chassé!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :