Qui l’aime le suive, des fleurs en veux-tu en voilà et un sacré coup de foudre!

Qui l’aime le suive! Le maire du Havre aime jouer avec les petits cailloux. Reste à savoir jusqu’où ils le mèneront ? Sa nouvelle démarche rendue publique par plusieurs journaux en fin de semaine dernière a au moins le mérite de faire causer le Landerneau politique et médiatique même si l’ancien Premier ministre n’envisage pas de se retirer dans le Finistère! Au pays d’un autre Édouard, Leclerc qui s’était fait un nom lui dans la grande distribution…

Après la création d’une association destinée plutôt à accompagner le financement de futures échéances électorales, Édouard Philippe envisage d’ouvrir une permanence à la rentrée destinée à devenir un point de rencontres et d’échanges avec ses partisans. Sous quelle forme et en quel lieu. Havrais, parisien ? Les contours restent beaucoup plus flous que le titre de son dernier livre à succès « Impressions et lignes claires » dont il a assuré la promotion avec des séances de signatures dans une soixantaine de villes étapes à travers notre beau pays. Une bonne façon d’essayer aussi de surfer et de capitaliser sur sa popularité. Une popularité jamais éternelle en politique. Surtout avec le temps et un calendrier qui reste tout autant dans le brouillard. 2022, 2027 ? Ça fait jaser et ça divise les éditorialistes de la place de Paris.

La plupart n’envisagent pas toutefois une candidature de l’ancien locataire de Matignon contre son ancien président. Très peu envisageable, il est vrai. Cela ne l’empêche pas de lancer des initiatives. A intervalle régulier. De façon à occuper le terrain.

Il ne devrait plus tarder à trouver un lieu de pèlerinage…et rendez-vous annuel type ascension de la Roche de Solutré comme un certain François Mitterrand, chaque week-end de la Pentecôte! On peut être assuré que dans cette hypothèse (humoristique) l’ancien locataire de Matignon ne prendra pas de la hauteur avec dans ses pas ( il est préférable d’avoir de longues enjambées) Jack Lang, le plus connu des suiveurs avec le « beauf » présidentiel, Roger Hanin. alias le commissaire Navarro. Son meilleur rôle!

A propos d’ascension comment ne pas constater le rôle majeur que pourrait tenir son ami et presque voisin, le ministre des Outre-mer dans les prochains mois. Il lui est prêté l’intention d’assurer la direction de la future campagne présidentielle de son actuel patron qu’il a évidemment suivi au plus près pendant son déplacement en Polynésie. Que de gerbes de fleurs autour de leur cou pendant leur visite!

« Seb » en toute modestie s’en jette un peu en précisant à l’envi qu’en terme électoral tout baigne pour lui depuis qu’il est ministre en rappelant son élection au Sénat et réélections dans un fauteuil taille XXL à la mairie de Vernon et au Conseil départemental de l’Eure avec qui plus est la permission du Patron de cumuler pour un temps indéfini son poste ministériel et la présidence de l’exécutif euros. Une belle fleur assurément. On peut néanmoins être beaucoup plus circonspect sur son « triomphe » sénatorial où la liste qu’il conduisait a laissé sur le carreau sa seconde de cordée, alors encore Républicaine, en intérim depuis presque un an. Son seul accroc électoral, reconnaissons-le depuis son entrée en politique auprès de Bruno Le Maire avec qui sa proximité s’est éloignée depuis son entrée au gouvernement. L’ancien petit jeune n’a vraiment plus besoin de tuteur même de belle grandeur, pour s’émanciper et voir grand!

PS: Grand, le petit Esteban Ocon l’est devenu hier dimanche en remportant son premier grand prix de Formule 1 sur le circuit hongrois. Ça devait être la fête à Evreux, sa ville d’origine qui pouvait à juste titre être fière de son champion local avec une victoire qui plus est remportée au volant d’une voiture bien de chez nous, une Alpine. Double cocorico d’honneur avec la poursuite sur un autre continent des brillants résultats des athlètes français en or massif et une nouvelle médaille du plus beau métal ce matin décrochée au pistolet par Jean Quincampoix. Pan dans le mille et encore bravo au jeune pilote ébroïcien. C’est sûr qu’il la conservera longtemps sa Une de l’Equipe « Ocon le coup de foudre »! Un sacré…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :