Au feu les pompiers…

C’est son nouveau surnom donné forcément par ses opposants: « Emmanuel(l)e Le Pen! » A ma connaissance il n’a jamais encore osé poser…son fessier dans un fauteuil en osier et lorsqu’on sait que cette héroïne culte montra ses plus beaux atouts au moins dans six à sept films…pendant plus longtemps que deux quinquennats! Là au mieux, il devra s’arrêter à deux! Au pire pour ses adversaires.

Plus sérieusement, le chef de l’Etat fait feu de tout bois depuis quelques jours. Entre le pass sanitaire, le rebond de la crise sanitaire, le retour des talibans à Kaboul et les feux dans le Var, ses vacances d’été au fort de Brégançon sont un tantinet chargés de poudre. Et pas celle de Perlimpinpin.

Il faut aussi reconnaitre que ses propos ne laissent jamais indifférents ses détracteurs. C’est le moins que l’on puisse dire. Que n’avait-il pas dit en déclarant, en lien avec la reprise de l’Afghanistan par le moyenâgeux enturbannés « vouloir porter une initiative européenne visant à anticiper et protéger contre des flux migratoires irréguliers ». Ce qui n’est pas si ridicule, même si ce n’était probablement pas la première des priorités au vu des premières images du tarmac de l’aéroport et des rues de Kaboul, ville livrée sans combattre par l’autorité encore en place quelques heures plus tôt.

Tollés sur la toile, sidération des politiques généreux bienpensants de gauche…Yannick Jadot se dit estomaqué « que l’on puisse entretenir la confusion entre les demandeurs d’asile et les immigrants irréguliers, son futur adversaire à la primaire verte, Eric Piolle, en rajoutant une couche de peinture couleur pastèque : « Macron fait honte à la France et rabougrit notre pays ». Et une petite dernière avec la « drague insupportable à la droite et à l’extrême-droite » en version insoumise. « On ne traite pas les réfugiés comme des ennemis. Ca nous rappelle « le bruit et les odeurs de Jacques Chirac« , compare un autre de ces angélistes qui se fait plaisir en le traitant « d’Emmanuel le Pen« . C’est tout juste si la cheftaine du Rassemblement national ne va pas porter plainte pour diffamation. Non mais…

En bon capitaine des pompiers, avec aussi à son agenda d’hier mardi la traditionnelle cérémonie commémorative de la libération de Bormes-les-Mimosas, où il a exhorté ses compatriotes à « faire vivre une histoire collective » et surtout « promouvoir une liberté qui ne soit pas égoïste », sans faire référence explicitement aux accusations de « dictature sanitaire », « l’Emmanuel le Pen de l’Elysée » a traversé un peu plus que la rue, une heure de route, pour rejoindre le massif des Maures surplombant le littoral varois en proie à des feux importants, plus de six mille hectares ravagés par des incendies et déjà une vingtaine de blessés à déplorer. Un bilan provisoire. Une première victime, retrouvée brûlée dans sa voiture, a malheureusement été à déplorer ce mercredi matin où des incendies ravagent des terres proches, le Vaucluse, pays aussi de terroirs viticoles. « Le pire a été évité, mais la bataille continue » avait-t-il conclu avec prudence son message de soutien à tous ceux qui sur le terrain ont permis de sauver des vies et des maisons. A un tout autre niveau que la célèbre comptine enfantine, « au feu les pompiers, v’la la maison qui brûle » . Et là, il ne s’agit pas de la responsabilité du cantinier ou de la cantinière »!

P.S: A propos de recettes de cuisine dans bon nombre de régions et compte tenu de la météo (C’est forcément encore la faute au Voltaire de Brégançon!) le ou la chef vous propose aujourd’hui une bonne choucroute, une potée ou un pot au feu bien de saison…Le rosé de Provence, même pour faire plaisir à nos viticulteurs de cette région encore victimes des aléas climatiques hélas plus chauds, ne sera pas trop de circonstance. De toute façon ce ne sont pas des vins qui se marient avec les plats du jour!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :