Quelle guignolade!

« Le guignolo » Jean-Paul Belmondo nous a quittés hélas il y a peu mais il a été très vite remplacé sur la scène politique. Et c’était bien avant sa disparition. Avec comme certitude pour ces acteurs de ne pas décrocher le moindre César d’honneur pour récompenser leur talent! Sinon celui du maraichage. Lié à la culture de l’oignon. Pour nous faire pleurer de rire aussi avec les annonces les plus drôles pour une formule populaire qui bientôt ne va pas être celle de la course à l’échalotte mais bien celle de l’oignon. L’oignon nouveau bien sûr d’un catalogue de promesses certaines mirobolantes pour l’électeur gogo et d’autres davantage punitives lorsqu’il s’agit de frapper au porte-monnaie les cochons de payeurs. Avec une cible de prédilection toute trouvée: les automobilistes. Qui, avec la victoire de l’une, Anne Hidalgo, pourraient être amenés à ne pas dépasser les 110 kilomètres/heure sur l’autoroute. Et pour son second mandat, elle la limite à 80 % ? En attendant pire.

L’écolo-féministe, Sandrine Rousseau, la plus radicale de la bande, qui n’est pas celle du billard, mais davantage celui du corbillard à cheval, joue quand même petit bras en annonçant qu’elle est favorable, elle, à une hausse de 5 à 10 centimes d’euros des carburants, par an. De prime abord, il y a de quoi tousser, une mesure susceptible de faire revenir non plus des Gilets jaunes mais plutôt des gilets verts de rage. Changement de couleur au niveau de giratoires. La « connerie » passe vraiment au vert. Bonjour les dégâts!

Mais au final, la Sandrine, elle est plutôt sympa car une petite hausse de 5 à 10 centimes le litre, sans qu’elle ne soit encore au pouvoir, elle n’est plus d’actualité depuis des semaines avec un prix au litre approchant les 2 euros dans certaines stations-services.

Je vote Rousseau sans la moindre hésitation si elle reste sur cette hausse minime. Surtout que la « déconstructrice » en chef et adepte de la lampe au pétrole de nos lointains aïeux nous promet même des transports en commun entièrement gratuits. Peut-être a-t-elle même prévu le retour des voitures à cheval ou les fiacres. C’est d’un chic…Fouette cochet!

Ca pourrait d’ailleurs arranger les dirigeants des « Républicains » qui ne mettent pas vraiment la pédale sur l’accélérateur pour se choisir enfin leur candidat ou candidate pour la présidentielle. C’est promis, juré et craché. Enfin une bonne blague: « On va essayer d’avoir un candidat avant juin 2022 ». Ce serait pas mal. Et surtout préférable. Les militants à jour de leur carte et qui mériteraient bien un diplôme d’honneur pour leur patience devraient choisir ce week-end si oui ou non une primaire doit être engagée. Il serait temps. D’où la vive impatience dans les rangs de plusieurs des chapeaux à plumes du parti. Qui maudissent toutes ces années de perdues. Deux avec Laurent Wauquier qui avait mis LR à son seul service et destin présidentiel ajoutée à une bonne année de sur-place du brillantissime et charismatique président, Christian Jacob qui n’en voyait que par François Baroin! Avec le résultat que l’on sait. Ca fait beaucoup. D’autant plus que le sondage chez les Républicains pour tester les candidats putatifs ne dégage vraiment pas un candidat ou une candidate naturelle, même si Xavier Bertrand se détache un peu de Valérie Pécresse, toujours en embuscade mais qui n’imprime pas plus que ça. On s’avance donc au ralenti non pas vers une primaire qui n’aurait plus aucun sens mais bien vers un congrès, début décembre, avec pour mission de départager celui qui a les deux pieds en dehors du parti et sa rivale qui n’en a qu’un! C’est vraiment un sacré pied de nez au bon sens. C’est un cap, une péninsule au royaume républicain. Cela n’empêche pas toutefois les amis élus et amies de ces deux candidats d’essayer, en attendant, de rallier à eux et à elles leurs collègues et de les inciter sans tarder à signer une promesse de soutien à l’une ou à l’autre. Dans toutes nos belles provinces. En Normandie comme ailleurs. Bon courage, les amis, alors que personne ne connait les modalités de cette sélection et encore moins l’identité du sélectionné…J’en connais encore qui vont jouer de la montre à gousset, très classe aussi, avant d’être enrôlés dans ce qui ressemble à une belle galère…Après avoir tant ramé, nul doute qu’ils seront au taquet pour les Jeux olympiques de Paris!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :