Ah que les femmes sont jolies!

Et dire que Eric Zemmour a très mauvaise…presse auprès des représentantes du beau sexe! Ne voilà t-il pas que l’ennemi devenu public numéro un vient encore de faire le buzz en s’affichant bien malgré lui à la Une de Paris-Match, des clichés a priori volés en belle compagnie sur une plage méditerranéenne en maillot de bain et enlaçant celle qui est présentée comme l’une de ses proches collaboratrices.

A quand pour rigoler des photos avec l’ex-éminence grise (avec Pierre juillet) de Jacques Chirac, Marie-France Garaud que l’on dit proche du journaliste-écrivain ?

Une autre certaine proximité mais sans tenue de bain, a été mise en évidence sous le feu des caméras lors de son déplacement hier sur les bords du Danube où il a été reçu en tête à tête avec des honneurs dignes d’un véritable chef d’Etat par Viktor Orban. C’est dans cette même capitale cadre d’un « sommet de la démocratie (cela ne s’invente pas) » que le chef des croisés anti-musulmans a posé avec une autre invitée de marque, si l’on peut dire, de la droite extrême, la nièce de Marine Le Pen avec qui il a tant de points communs pour essayer depuis plusieurs années de former une nouvelle Droite. Quelques belles images d’un rapprochement évident entre le polémiste et Marion Maréchal qui, la veille, avait manifesté toute sa sympathie pour son ami qu’elle trouve « intéressant pour le débat public ».

Tous les deux n’ont pas eu de mots assez doux pour vanter leurs qualités réciproques. Voilà une complicité sans équivoque ponctuée aussi par un déjeuner (a défaut de dîner avec la tante) à Béziers , qui risque de faire s’étrangler la « tata » à qui le trublion de cette première partie de campagne taille de véritables croupières. Au moins dans les sondages.

Il sortait à peine également d’un combat de boxe avec le leader de la France insoumise, Jean-Luc Melenchon lors d’une confrontation musclée ayant pour témoins près de 4 millions de téléspectateurs sur BFM, la seconde audience record de cette chaîne d’infos, après le débat avec les 11 candidats de la présidentielle de 2017. Soit quatre fois plus que le duo Valérie Pécresse-Gérald Darmanin en débat sur France 2. Sa nouvelle émission politique du jeudi soir Élysée 2022 a fait un flop et explosé en vol avec cette très médiocre audience. C’est aussi vrai qu’avec la sérieuse ancienne ministre les risques de dérapage sont très limités!

Une explosion en vol que connaissent aussi les candidats de gauche dans la dernière livraison des sondages. De plus en plus catastrophiques pour une gauche aussi divisée que la droite et la droite extrême! L’hémorragie sondagiere ne cesse de progresser au fil des semaines.

Les chirurgiens auraient un sacré boulot pour réparer de grand malades.

Jean-Luc Mélenchon plafonne à un petit 8 % juste devant Yannick Jadot (s’il se qualifie). La maire de Paris , Anne Hidalgo, s’écroulerait à 4 % à égalité ou presque avec le grand revenant Arnaud Montebourg! Qui quelques jours seulement après l’annonce de sa candidature fait presque jeu égal avec la future candidate soutenue par le Parti socialiste.

La pire des humiliations pour celle qui s’est lancée dans le grand bain sur les berges de la Seine mais à Rouen aux côtés du maire de la ville, son ami Nicolas Mayer-Rossignol, lui aussi empêtré avec la polémique suscitée par son désir de transférer la statue de Napoléon pour la remplacer par une figure du féminisme l’avocate Gisèle Halimi, qui voisinera donc à petite distance avec Jeanne d’Arc! Halte au feu…

PS: oyez braves gens! Le maire du Havre, Édouard Philippe, va porter sur les fonts baptismaux le 9 octobre prochain son mouvement politique. Pour une nouvelle offre politique dont le nom reste encore inconnu. Surprise, surprise ! Un événement qui très probablement va faire courir non seulement le « peuple » plus particulièrement havrais de ses supporters mais aussi toute la classe médiatique. Une billetterie devrait même être ouverte pour assurer la bonne organisation de ce lancement prévu se dérouler quai de la…Réunion dans la cité maritime. Un site prédestiné comme base de lancement. Il faut toujours mieux réunir que diviser. Un verbe se conjuguant au pluriel dans tous les échiquiers politiques.

Le ciel s’est en revanche un peu assombri du côté de Vernon avec l’annonce hier de la restructuration du leader européen de l’espace, « Arianegroup » qui passerait par la suppression de 600 emplois et des transferts de personnels. Une mise en orbite pas vraiment sociale qui a de quoi inquiéter dans la ville de Sébastien Lecornu. Même si son collègue et ancien député de l’Eure et mentor, Bruno Le maire, s’est voulu très rassurant. S’il perd normalement la construction d’une des parties du moteur de la fusée Ariane 6, le site de l’Eure devrait toujours, selon le boss de Bercy, bénéficier de 40 millions d’investissements sur le lieu du berceau historique de l’aventure spatiale française. Puisse-t-il dire vrai!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :