Evreux, « son univers pas trop policé impitoyable » et quarante « patates » pour l’extension du tram havrais!

Droit dans ses bottes le maire d’Evreux qui, lors du dernier conseil municipal de lundi, en réponse aux leaders de l’opposition, le socialiste Timour Veyri et le « marcheur » Guillaume Rouger, qui réclamaient des clarifications au premier magistrat ébroïcien sur l’affaire « Benalla » à son échelle bien moindre, même si, en l’occurrence, elle ne concernait pas un soldat du feu, mais bien le patron de la police municipale nommé par Guy Lefrand. Ce qui a mis le feu aux poudres alors que l’intéressé, auparavant directeur de la Sûreté de la Ville, est l’objet d’une procédure correctionnelle prévue le mois prochain à Rouen. Pour, comme je m’en suis déjà fait l’écho, port illégal d’uniforme et d’arme prohibée lors de la manifestation des Gilets jaunes en date du 26 janvier 2019. Ce qui date tout de même…

Est-il besoin de rappeler que ce service municipal est placé sous la responsabilité d’un autre fonctionnaire, délégué par ailleurs du Syndicat de défense des policiers municipaux. Il semblerait que la PM de la ville chef-lieu de l’Eure soit totalement solidaire de son actuel chef de corps et hostile à l’arrivée du « protégé » du maire, Ludovic Lemée, à qui, lors de cette même séance, il a rendu hommage. « Il a toute ma confiance. Je suis fier du travail qu’il a fait. Il est attaqué de façon injuste pour des raisons politico-syndicales », tout en parlant aussi « de sbires au sein de la police municipale cherchant à créer de la dissension ». Le terme « sbires » a été visiblement apprécié à sa juste valeur par l’opposition municipale et les concernés! « Pour le protéger, a encore ajouté le premier magistrat, et dans l’attente du jugement j’ai décidé néanmoins de le démettre de ses fonctions provisoirement ». Une décision visiblement jugée insuffisante pour les trente policiers municipaux qui, comme un « seul homme et femme », ont entamé une grève du zèle. Affaire à suivre…

Comme celle, beaucoup plus paisible certes, liée à la générosité de l’Etat à l’égard de la Ville du Havre pour l’extension envisagée d’une nouvelle ligne de tramway et ses treize kilomètres supplémentaires destinés à rejoindre les deux villes de Harfleur et Montivilliers et desservir l’hôpital Jacques-Monod. En déplacement hier dans la ville de Martine Aubry, le successeur d’Edouard Philippe à Matignon, Jean Castex, a en effet annoncé, dans le cadre d’un plan d’ensemble concernant une centaine de projets relatifs à la thématique des transports (90 millions vont profiter aux trois villes normandes du Havre et de Rouen et Caen), la mise à disposition d’une enveloppe de 40 millions. Pour un projet dépassant les 320 tout de même avec des travaux de lancement espérés en 2025 (en tenant compte des recours éventuels notamment liés au circuit finalement retenu). Cette nouvelle ligne pourrait voir le jour deux ans plus tard. Il ne faut pas non plus confondre ligne à grande vitesse tellement attendue mais jamais venue au Havre et tram à l’échelle de l’agglomération. Tout doucement, tout doucement…Encore une question d’échelle! Avec peut-être quelques barreaux impraticables…

P.S: C’était l’image d’hier en fin de matinée sur le parvis de l’église de Saint-Germain à Paris: le cercueil de Bernard Tapie porté par l’ami de quarante ans, l’ancien ministre Jean-Louis Borloo, l’un de ses fils, Stéphane et deux des joueurs symboles de l’ère Tapie à l’OM: « Basilou » Boli, le buteur de la finale gagnée contre l’AC Milan et son ex-partenaire du club marseillais, Jean-Pierre Papin, dans le camp adverse ce soir de mai 93. Deux des « chouchous » du boss dont le nom a été scandé à sa sortie. Quelle émotion pour un départ à la dimension du « bonhomme ». Impressionnante. Et qu’est-ce ça va être en début de soirée aujourd’hui sur la pelouse du Vélodrome où un hommage avec « son peuple » est prévu! Avec le même cercueil soulevé cette fois-ci par les présidents des clubs de supporters du club marseillais. Frissons garantis pour cette « grand messe » avec tous ses fidèles avant son inhumation demain dans les quartiers sud de la cité phocéenne. Devenue sa ville de coeur. Gros comme ça…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :