On a vraiment échappé au pire!

Le drame survenu lors du tournage d’un western dans l’état du Nouveau-Mexique, aux Etats-Unis, où l’acteur Alec Bald…win (pas vraiment gagnant sur ce coup de feu tiré accidentellement avec des balles réelles et aux conséquences mortelles sur la malheureuse directrice de la photographie du film et le réalisateur, grièvement blessé), m’a aussitôt (ou presque) fait penser à un autre événement surmédiatisé de la semaine. Dans le domaine de la politique spectacle française même si, en la circonstance il ne s’agissait pas d’un western à la sauce wankee. On a aussi notre John Wayne des temps modernes en France. Qui voudrait bien prendre, « Fort-Elysée ». Mais…fort heureusement il n’y avait pas de vraies balles dans son fusil d’assaut (même pas des projectiles à blanc!) qu’il ne portait pas spécialement comme le tsar russe, Poutine, dont la proportion à montrer les muscles et à jouer de la gâchette n’a pas trop d’équivalent dans nos démocraties! Eric peut mieux faire pour ressembler à Vladimir!

Vous imaginez si dans la position du tireur maladroit d’Alec Baldwin, s’était retrouvé…Eric Zemmour lors de la visite de ce salon dédié aux armements, tirant et touchant à mort des « affreux » journalistes. Par erreur évidemment. Et à l’insu de son plein gré! Victime d’un odieux complot islamiste. C’en était fini de sa glorieuse destinée présidentielle. Ah non, ils ne vont tout de même pas nous refaire le coup du « Sofitel » de New-York avec un potentiel futur président, DSK, alors au zénith, abattu en plein vol après des ébats dans une chambre d’hôtel et accusé du pire sur une employée noire.

On ne se serait pas remis d’images insoutenables, le futur « sauveur de la France », les menottes aux poignets, quittant définitivement la scène, l’air hagard, tête basse (une posture d’ailleurs qui souvent le caractérise). Ce n’est pas de sa faute, c’est un TOC, il aime regarder ses « pompes » et aussi son nombril…Son ami avocat et député européen du Rassemblement national, Gilbert Collard, aurait été contraint de reprendre du service pour le défendre. Vous imaginez aisément le drame épouvantable qu’aurait vécu également son autre pote, Robert Ménard, le maire de Béziers et ancien président de Reporters sans frontière! Et je ne parle même pas de sa dévouée et mignonne chargée de communication (énarque de formation) que l’on ne voit pas seulement qu’à la une de Paris-Match en maillot de bain mais régulièrement et davantage habillée dans son Tour de France des signatures à à ses côtés. Entre nous et vous ne le répéterez pas trop fort, je ne suis pas très fier de cette incursion pas très belle dans la vie privée de nos grands hommes politiques! Mais ça heureusement, ce n’est que de la pure fiction…On a vraiment échappé au pire des scénarios! Enfin pas pour tout le monde, n’est-ce pas Marine, qui aurait été débarrassée de son rival de l’extrême. Pourvu toutefois que ce duel ne finisse pas au pistolet dans un pré comme au bon vieux temps! Enfin façon de parler. Avec comme juges-arbitres, Marion, Jordan, Robert et Gilbert.

En revanche il ne semble pas que cela soit le cas d’une brillante idée du patron de Beauvau, Gérald Darmanin, qui, hier samedi, a annoncé que les réunions publiques de la campagne présidentielle bénéficieraient d’un passe-droit au niveau du pass-sanitaire. Il ne sera pas demandé, à moins d’une reculade toujours possible, ce sésame obligatoire (sauf reprise épidémique inquiétante bien sûr) à la porte d’entrée. Comme de vulgaires salles de cinéma, de théâtre ou de spectacles divers et variés pas logés à la même enseigne lumineuse, où il faut montrer patte blanche et être à ce jour diplômé es-vaccins, en attendant peut-être le rappel de la troisième dose, surtout lorsqu’il s’agit d’une « conférence » de Z! Et après on critiquera encore et toujours l’exécutif, soucieux dans sa générosité tellement bienveillante, de ne pas empêcher la bonne et beaucoup plus fluide organisation de ces meetings avec même des supporters pas à jour de leurs vaccinations et hostiles à cette mesure jugée liberticide. Qui, a priori, n’appartiennent pas de façon majoritaire au camp des électeurs du Président. Encore faut-il le souhaiter. C’est quand même sympa. On ne le dira jamais assez. Il n’est pas certain que cette interprétation soit toutefois celle de tout le monde. D’autres hypothèses sont possibles…Avec un peu d’imagination!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :