Il faut toujours se méfier des « ex encombrants »…et la bérézina littéraire de nos chers ministres!

Quel superbe grand écart. Ils ont beau courir derrière Monsieur Z tout en jurant fidélité à Marine, les duettistes de l’extrême, Ménard et Collard, Collard et Ménard, les Dupont et Dupond de la politique, n’en finissent plus de friser le pépin physique et une sérieuse élongation. Jusqu’à quand pourront-ils tenir ce challenge impossible? « Entre les deux mon coeur balance », doivent-ils se répéter tous les matins à l’heure de se raser. C’est terrible. Insupportable. Un tel exploit sportif mérite le respect!

C’est aussi bien connu que les ex sont souvent bien encombrants. Surtout lorsqu’ils s’accrochent comme des moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel, encore de saison, à leurs rochers! La preuve avec nos ex-présidents, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Quatre livres pour ce dernier en un peu plus de quatre ans, depuis qu’il est sorti du palais de l’Elysée en 2017. On n’est pas très éloigné de la cadence infernale. Et le mari de la chanteuse à voix n’est pas mal non plus dans ce domaine, même si son dernier opus n’a rien de politique mais consacré à ses goûts culturels. Une différence de taille néanmoins le premier taille justement et le second beaucoup moins. Tout en nuances « Sarko ». Comme quoi avec l’âge il se bonifie comme le bon vin, même s’il n’en boit pas. Il aime le suspens (il pourrait écrire des polars) là aussi insoutenable. Il laisse planer le doute sur qui il soutiendra pour la présidentielle de 2022, le candidat de la droite en se pinçant le nez (on ne peut pas dire qu’il se pâme admiration pour ses anciens ministres, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Michel Barnier) ou Emmanuel Macron. Il attendra février pour se prononcer. Tel ne sera pas le cas de son successeur, « Fanfan, le président normal » , qui lui, distille les vacheries sur ses ex-amis du Parti socialiste et plus globalement sur tous les candidats « lilliputiens » de la gauche. Il votera Hidalgo mais vraiment sans les yeux de velours ou de Chimène pour la reine de Paris à qui il demande de retravailler ses dossiers. On a connu tout de même un soutien plus chaleureux.

Une chose est sûre néanmoins: leurs deux derniers ouvrages vont se vendre comme des petits pains. Il faut voir les files d’attente devant les librairies pour Nicolas alors que François n’a pas encore entamé son tour de France ou son tour de Gaule avec la récente sortie du nouvel album d’Astérix. Un sacré concurrent et client. Il est vrai que notre célèbre héros (pas François) se dope à la potion magique! Comme un vulgaire champion du Tour de France. Bonjour encore les suspicions sur le double vainqueur slovène de la Grande boucle et de son équipe!

L’ex privilégiait lui depuis une semaine le tour de plateau des télévisions…Ca fait moins de kilomètres à parcourir. Il peut retrouver sa belle tous les soirs!

A propos de livres, rayon ministres, on ne peut pas dire, en dépit de leur grande notoriété, qu’ils connaissent le même succès que leurs prestigieux aînés élyséens. C’est la Bérézina sans Napoléon et Waterloo morne plaine. Jugez des scores « canon » de Marlène Schiappa dont le dernier livre « Sa façon d’être à moi » a atteint les sommets de l’Olympe en s’écoulant (quel gros mot) avec une petite de centaine de ventes. Sa collègue du Logement, Emmanuelle Wargon, n’a pas davantage trouvé son public avec un score lilliputien de 75 exemplaires vendus. A cette hauteur stratosphérique on peut imaginer que même ses proches l’ont boudée! C’est à désespérer. Elle pourra toujours réécrire « Sans famille » de l’écrivain Hector Malot, lorsqu’elle ne sera plus en charge gouvernementale. Même les écrivains à compte d’auteur parviennent à faire mieux. Dans quelques années, ces ouvrages deviendront « collectors » dans les foires à tout. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s’en tire un peu mieux avec une diffusion qui atteint presque les sommets, avec son « Ecole ouverte » avec plus de 600 ventes depuis presque deux mois. Il ne lui sera pas donné pour autant des bons points à ce niveau. A qui le tour pour cette aventure littéraire bien hasardeuse?

PS: C’est le cas de le dire…la phrase humoristique du jour: « j’irai jusqu’au bout car je sens que j’ai ai une nouvelle force autour de moi ». Signé Anne Hidalgo. La journée commence bien! La maire de Paris victime il y a quelques mois de la Covid 19 n’a toujours pas retrouvé son odorat…Triste nouvelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :