Captage d’héritage à Colombey!

Ils et elles sont vraiment « gonflés ». Comme les voiles majestueuses des bateaux de la Transat Jacques-Vabre au large des côtes du Havre et d’Etretat hier. Un fabuleux spectacle télévisé avec de la hauteur!

La commémoration de la disparition du général de Gaulle va probablement demain mardi, dans un tout autre genre, attirer la grande foule. Encore plus que d’habitude pour cause de campagne électorale présidentielle. Le pèlerinage sur la tombe du grand Charles prend une tournure indécente. Avec toutes ces notabilités politiques qui, de gauche comme de droite, vont affluer comme par un hasard opportuniste vers Colombey-les-Deux-Eglises. Actualité « primaire » oblige, les cinq candidats Républicains qui, ce soir, vont livrer leur premier combat télévisé, seront bien autour de leur président, Christian Jacob. Pour une belle photo d’unité de façade un poil grotesque. Une présence qui n’a rien de choquante pour des membres de la famille, même si…ce « garde à vous-recueillement » de circonstance peut susciter un amusement certain. Ont-ils vraiment besoin d’un tel déplacement pour témoigner de leur fidélité au grand commandeur de la France libérée récupéré de façon scandaleuse par une certaine extrême-droite?

Celui qui d’une certaine façon refait l’histoire à sa sauce en réhabilitant partiellement Pétain tout en glorifiant le Général et en se réclamant de lui au détour de toutes ses déclarations, ou presque, ne sera pas du voyage. Il n’aurait plus manqué que ça, alors que la rumeur de sa venue avait enflé il y a quelques jours.

Celle qui n’est plus son « amie » mais avec laquelle il est désormais à couteaux tirés, Marine Le Pen a préféré la Normandie et plus précisément Bayeux pour rendre hommage à l’ancien adversaire historique de « papa ». Ce n’est pas pour autant qu’elle fera tapisserie. Chat alors pour cette éleveuse de chats diplômée dont on a appris hier soir sur M6 qu’elle vivait en colocation depuis cinq ans avec son amie d’enfance, Ingrid. Un portrait intime plutôt sympa d’ailleurs comme ceux ayant suivi avec Anne, Valérie, toutes deux également candidates en avril prochain et Rachida, l’ancienne ministre et protégée de « Sarko » maire du 7 e arrondissement de la capitale. Ne supportant vraiment pas la cinquième, Marlène (Schiappa), j’ai zappé avec une coupable préméditation la petite dernière invitée intime de l’émission présentée par une autre championne des…campagnes, Karine Le Marchand, complice ingénue dans le rôle de faire-valoir…

Plus sérieusement, le gouvernement sera représenté par le Premier des ministres, Jean Castex et de quelques autres peut-être. Mais pas « en même temps ». Il n’y aura donc pas de croisement dans les allées du cimetière le plus petit et célèbre ou presque de France. Le Président et successeur lointain du père de la Cinquième république, Emmanuel Macron, présidera lui au Mont-Valérien la cérémonie d’hommage au dernier compagnon de la Libération, Hubert Germain, disparu il y a peu, à 101 ans.

Pour en revenir au pèlerinage haut-marnais, on notera aussi la présence annoncée de la maire de Paris, Anne Hidalgo, au titre d’édile de la capitale, compagnon de la Libération. Sauf erreur de ma part, Paris est depuis très longtemps membre de ce groupe de villes bénéficiaires de ce titre. Alors pourquoi ce déplacement incongru, à quelques mois seulement de la présidentielle, le premier selon toute probabilité depuis des lustres et Jacques Chirac. Mais là la présence du grand Jacques était légitime à l’époque. Et pas seulement au titre de locataire de l’Hôtel de ville parisien. La tombe du Général, ce n’est tout de même pas le Salon de l’agriculture à la porte de Versailles où tous les candidats se pressent quand ça les arrange comme des moutons au début de l’année. Personne n’est dupe de cette frénésie récupérative de très mauvais goût surtout lorsqu’elle concerne des politiques bien mal placés pour jouer aujourd’hui les gaullistes. Comme plus gravement les pétainistes sous Pétain jusqu’aux dernières heures sombres de l’occupation nazie et qui se transformèrent en résistants et gaullistes sous de Gaulle à la Libération! Mais c’est une toute autre histoire…

PS: Même si l’info est passée à travers tous les radars médiatiques, le chef de l’Etat et Madame, ont bien fait une halte plus rapide que la dernière fois à la « Ferme Saint-Siméon » (il n’y a pas eu semble-t-il de bain de foule cette année dans les rues pavées de Honfleur) ce dernier week-end. Il y a probablement travaillé sa déclaration solennelle à la télé de demain soir! L’événement du jour avec l’amerrissage de Thomas Pesquet en Floride, les commentaires d’après-premier débat républicain et bien sûr la commémoration de Colombey-les Deux Eglises et non pas des…Deux-Mosquées », pour reprendre une crainte du premier président de la Cinquième dans les années soixante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :