« Chérie j’ai rétréci la droite »!

C’est déjà un bon titre. Celui proposé par deux journalistes du « Parisien libéré-Aujourd’hui en France », Nathalie Schuk et Olivier Beaumont, dans leur nouveau livre consacré aux coulisses d’une relation hors-norme entre l’actuel chef de l’Etat et l’un de ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy. Une complicité étonnante alors que beaucoup de choses les séparent. L’un de droite et l’autre « en même temps ». Deux grands fauves clivants. Qui ont chacun leur tour réussi ce qui est peut être considéré comme une performance qui n’aurait pas déplu au général de Gaulle: la rencontre d’un homme avec le peuple. Même si bien sûr l’ainé a toujours baigné, dès son plus jeune âge, dans la politique avec son premier coup d’éclat, à 22 ans, prendre la mairie de Neuilly à la barbe pourtant d’un grand professionnel, Charles Pasqua!

Une attirance aussi empreinte de vives contradictions et parfois de sérieuses dissonances surtout liées à la crise épidémique aussi entre les deux hommes réunis néanmoins dans leur détestation d’un autre ex, François Hollande. Les suggestions de « Sarko » à son successeur n’ont pas toujours été suivies de grands effets. On apprend dans ces pages que le successeur de Jacques Chirac lui avait conseillé de ne pas changer de Premier ministre. « Le mien, François Fillon, était nul, le vôtre, Edouard Philippe, un peu moins ». Voilà qui va faire plaisir au maire du Havre, qui, il est, vrai, n’a jamais été un sarkoziste convaincu! Un doux euphémisme. Ils ont même failli en venir aux mains il y a quelques années! Ce qui n’aurait pas été noble de la part du « doudou » havrais à l’allonge nettement supérieure, même si à l’époque il ne faisait pas encore de boxe.

Si « Sarko » en son temps était parvenu à rassembler la droite et le centre, son benjamin, lui est parvenu avec un réel talent à siphonner l’électorat de droite. Avec certaines complicités bien évidemment. Il n’est qu’à voir toute l’importance des ministres de droite dans son gouvernement. Des poids lourds qui ne souffrent pas vraiment de la comparaison avec certains de leurs collègues anciens socialistes, si l’on excepte peut-être Jean-Yves Le Drian. Et encore ! J’ai ma gauche bien engourdie et ma droite plus percutante…

Encore une histoire d’ex…mais elle concerne celle-ci son premier locataire de Matignon, Edouard Philippe, dont, dans ce même ouvrage on prend connaissance d’un véritable scoop: la nature de la dédicace signée de sa main à son ex-patron de son dernier livre « Impressions et lignes claires ». Rares ont été ceux à l’avoir eue sous les yeux et ce d’autant plus que le « récipiendaire » avait eu l’élégance de ne pas la divulguer. « Pour Emmanuel, un président qui n’a pas fini de nous étonner. Avec toute mon affection. Ces « impressions et lignes claires qu’il connait comme personne ». Je ne dévoilerai pas davantage la mienne…de dédicace. Pas de la peine nature. Et pour cause…même si, en plus, cela n’intéresse personne!

Un autre normand « qui compte » va aujourd’hui retourner à l’école ou plutôt au lycée en l’occurrence son établissement où il a passé quelques années, Saint-Adjutor, à Vernon, une ville tout de même à la végétation moins luxuriante! A proximité des jardins de Giverny. Loin de ses îles d’outre-mer (de fortes tensions règnent depuis plusieurs jours en Guadeloupe) et beaucoup plus près de son domicile, situé à proximité, Sébastien Lecornu va en effet, ce vendredi, échanger avec des élèves de terminale où l’accueil sera plus chaleureux ! Avec comme sujet « son parcours et son engagement politique ». Il ne viendra pas seul puisque le ministre-président du Département (le seul à pouvoir cumuler cette double fonction) se trouvera aussi accompagné d’un autre « régional de l’étape », Jean-Pierre Jouyet, un ancien proche de François Hollande et secrétaire d’Etat de gauche au poste d’ouverture (référence au rugby) de Nicolas Sarkozy! De droite et de gauche, voilà un équilibre parfait pour porter la bonne parole de l’engagement citoyen auprès des jeunes en formation et citoyens en devenir, qui sait-on jamais, pour certains d’entre eux, deviendront plus tard les nouveaux Sébastien et Jean-Pierre de la région vernonnaise…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :