Hervé Morin cas contact de Valérie Pécresse !

Ce n’est pas très contagieux et ça se soigne très bien sans obligation de mise en quarantaine surtout que le gouvernement devrait vendredi abaisser le nombre de jours d’isolement pour les cas contacts. D’autant plus nécessaire avec le tsunami de cas de contaminations enregistré ces derniers jours et notamment celui d’hier. Encore qu’il faille se calmer sur ces chiffres alarmants. Heureusement que toutes les victimes de cette propagation foudroyante due à Omicron ne sont pas malades et surtout hospitalisées. Et encore plus dramatique placées en soins intensifs.

Le président de la Région Normandie l’a annoncé lui-même: il est bien…cas contact volontaire avec son amie et homologue présidente de l’Ile-de-France. Il fera même partie de son équipe de France de mousquetaires (rien à voir avec ceux de la grande distribution) en rejoignant son état-major de campagne présidentielle où il s’occupera plus particulièrement des dossiers économiques. Ce qui n’est pas rien dans le dispositif de la présidente francilienne. Histoire de placer aussi un « baron » régional en face de ses deux anciens amis eurois, Bruno Le Maire, le « grand argentier » et Sébastien Lecornu, pièces maîtresses du camp du président sortant.

Les présidentielles, il connaît le « Duc de Normandie ». Ses fâcheries avec le béarnais « Lou » Bayrou l’avaient conduit à rejoindre en 2007, entre les deux tours, Nicolas Sarkozy. Un ralliement gagnant avec au final une belle récompense, un bail certes inachevé en cours de quinquennat à l’Hôtel de Brienne. La très prestigieuse et confortable résidence du ministère de La Défense .

Changement de casaque en 2017 pour ce passionné de courses de pur-sang, où il joue alors le « mauvais cheval », François Fillon . C’est aujourd’hui oublié et il mise pour la première fois sur une championne de la même écurie républicaine. Ce qui n’a rien de surprenant.

Les deux anciens ministres de « Sarko » se sont visiblement toujours bien entendus et sa copine versaillaise fréquente régulièrement sa fête de la pomme normande dont elle a été l’invitée d’honneur à deux reprises. Entre Hervé et Valérie, c’est du sérieux. Sans aller évidemment jusqu’à l’idylle de leur ancien patron avec Carlita !

Ce renfort d’un président confortablement réélu dans sa Région n’est bien sûr pas un handicap pour la candidate. Bien au contraire. Si ce n’est peut-être un peu plus pour ses électeurs normands car il risque d’avoir du boulot d’ici fin avril. Et de délaisser davantage ses dossiers régionaux. Comme son amie d’ailleurs…dont « il est sûr qu’elle sera élue ». C’est toujours mieux de croire en le succès de sa championne !

La campagne et pas seulement électorale , il l’a toujours aimée l’ancien maire d’Epaignes, village rural de l’est eurois ! Son premier mandat avec celui de conseiller général, avant de rejoindre la capitale, Paris et ses lumières…Le Palais Bourbon comme administrateur de l’Assemblée nationale à ses débuts, puis comme « cireur de banc », celui de député, puis de ministre de nos armées ! Son bâton de maréchal ministériel ? On ne sait jamais même si l’intéressé a répété à plusieurs reprises qu’il avait définitivement tourné la page de la politique nationale. Il se plaît tellement à Caen et Rouen, ses deux palais régionaux ! C’est son Élysée à lui…

PS: Le successeur de François Baroin à la tête de l’Association des maires de France, donne l’exemple et pas forcément le meilleur. Le maire républicain de Cannes, David Lisnard, farouche opposant à Emmanuel Macron, passera outre les décisions gouvernementales. Il a en effet décidé de maintenir le feu d’artifice dans sa ville le 31 décembre ! Les pétards ne seront donc pas mouillés à la Saint-Sylvestre. A moins bien sûr qu’il ne pleuve ce soir-là sur le Croisette.

L’info a beaucoup tourné hier en boucle sur les réseaux sociaux et dans les médias: la disparition d’un des deux jumeaux Bogdanoff, Grischka, disparu à l’âge de 72 ans dans un hôpital parisien des suites du Covid-19. Hospitalisé en réanimation depuis le 15 décembre dernier, comme son frère Igor, à quelques jours d’intervalle, cet amoureux de la science et infatigable vulgarisateur à la télévision, star avec son frère dans les années 80, grâce à leur émission « Temps X », avait refusé, comme son double, de se faire vacciner. Tout autre commentaire semble hélas! superflu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :