Trop, c’est trop! Heureusement qu’il y a la cheffe au piano !

Il y en a vraiment marre. Etait-t-il utile que le ministre de la Santé et des Solidarités en rajoute une triple ou quadruple couche pour affoler le peuple. Même si la réalité est à juste titre inquiétante. Les chiffres sont là. Comme malheureusement attendus. Mais est-ce bien judicieux de multiplier des métaphores catastrophiques comme le pratique plus particulièrement Olivier Véran depuis le début de la semaine. Le raz-de-marée « covidien » déferle aussi sur la France intérieure bien éloignée pourtant de nos côtes.

Ça va: on a compris depuis le temps toute l’utilité du tout vaccinal. Et bientôt de son passeport. Auquel je souscris bien volontiers. Par nécessité et évidemment pas par plaisir. Libre à chacun de ne pas partager cette prise de position.

Reste également que le malheur des uns, celui en premier lieu de nos compatriotes atteints par le virus et leurs proches ne fera pas forcément le bonheur électoral de ces oiseaux de malheur, certains surfent de façon honteuse, dans la perspective de la présidentielle. La critique est facile mais l’art est si difficile !

Ça va aussi avec la ridicule transparence gouvernementale avec tous ces chiffres anxiogènes à prendre avec des pincettes. Elle a ses limites à ne pas dépasser. Surtout qu’en terme de communication il y aurait beaucoup à dire. Et même à redire. C’est le gros problème du pouvoir actuel. Comme à l’échelle mondiale de l’OMS, champion de l’incompétence planétaire. Si ce n’est pour lui de crier au loup et penser au pire des cataclysmes sanitaires. Un constat tellement facile. Aurait-t-elle par hasard des propositions pour tenter d’enrayer cette pandémie ? Et non pas seulement évoquer « l’effondrement » du système médical.

Les imbéciles qui motivés par leur seule opposition voire haine à Emmanuel Macron refusent la moindre dose de vaccin ne risquent pas pour autant de retrousser leur manche !

Trop, c’est trop…Comme l’attitude de certaines de ces oppositions qui, de façon stupide et affreusement politicienne prient, même si elles ne sont pas toutes croyantes, pour que la situation empire. C’est bon pour elles électoralement. peuvent-elles croire. A tort.

On peut toujours se tromper…

PS: Tout n’est pas totalement sombre dans cette noire actualité. La preuve avec l’ascension d’une cheffe, une trentenaire, fille d’un ami havrais, Eugénie Beziat, qui après avoir décroché sa première étoile Michelin, il y a deux ans, sur la Côte d’Azur, près de Nice, va remonter plus au nord. Dans la capitale où elle va diriger à partir d’avril prochain les cuisines du prestigieux palace parisien du Ritz et plus particulièrement l’Espadon, navire amiral de l’un des établissements les plus illustres de notre patrimoine gastronomique et hôtelier. Ça fait du bien de parler de…Concorde de notre prestige à la française ! Philippe, c’est quand tu veux, à partir du mois d’avril prochain, pour partager les belles assiettes signées de ta fille (la seule femme pilotant un restaurant de palace parisien) et de son équipe ! On pourra toujours fêter un heureux événement: l’élection du nouveau locataire (au masculin ou féminin) du palais de l’Élysée. Enfin ce n’est pas totalement sûr en fonction de l’identité du vainqueur ! On trouvera bien au pire…pour le meilleur une belle excuse…pour honorer cette promotion bien méritée !

!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :