Trop fort…une boulette de plus pour le « boulet » et un député « coco » normand désormais Insoumis !

P…Ce sont déjà les effets du réchauffement climatique ? Il est trop fort, Jean-Luc. Toujours innovant dans ses campagnes présidentielles après ses hologrammes de la précédente. La capitale des Pays de Loire, Nantes, encerclée par les eaux. Et non pas à cause d’un débordement du fleuve « royal ». Des écrans géants pour un meeting à la fois « immersif et olfactif ». Pour l’olfactif, il est probable qu’il n’était pas très perceptible avec les masques FFP2 distribués à l’entrée. Avec aussi des images de l’Espace. On se serait cru à un lancement spatial digne de Kourou en Guyane ou de Cap Canaveral en Floride ! Envol réussi même si le commandant de bord de de la navette insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le nouveau Thomas Pesquet de la politique française, n’est pas encore en orbite élyséenne. « Laissez-moi la mer » demande-t-il à la régie. On en redemanderait presque. Il met la barre très haute le « che » ! Qu’est-ce que Valérie Pécresse (pour le moment beaucoup plus intimiste question jauge) ou Marine le Pen vont pouvoir inventer pour nous surprendre et subjuguer autant. Peut-être une valse viennoise en costume d’époque versaillaise avec, pour l’une, Eric Ciotti et Gérard Larcher (pas les deux…en même temps) dans les bras et Eric Zemmour pour l’autre. Ca aurait de la « gueule ». La première hypothèse semble la plus plausible. Qu’est-ce qu’ils s’envoient les deux, le petit agité et la Zen Marine. Elle se rapproche de plus en plus du centriste béarnais « Lou Bayrou ». La conséquence d’une triple dose de vaccin ? Allez savoir. Mais que font donc nos services de la DGSI pour faire toute la lumière sur ce…transgenre souriant et apaisé ! On voterait presque pour elle.

En attendant sur la forme, félicitations Jean-Luc. C’était du lourd au niveau des effets spéciaux pour starifier son image: 75 techniciens mobilisés, quatre écrans de plus de 200 mètres de long, 16 vidéoprojecteurs. Quelle débauche de moyens. « Un pognon de dingue » en version anticapitaliste. C’était néanmoins sympa, novateur, très high-tech. Sur le fond, ça se discute davantage. Il fait tout l’inverse de notre Président. Je vais vous l’avouer: je l’ai échappé belle. Avec cette sentence impitoyable du leader de la France Insoumise au détour d’une vague: au-delà de 12 millions de bonne fortune en « héritage » il prend tout. Je me suis rapproché tout près de la correctionnelle. A 10.000 euros près, je passais à la « casserole » ou prenais la tasse…Si avec une telle annonce je n’ai pas d’appels d’amies lectrices, je ne comprends plus rien. Mais quel one-man-show. Ce n’est vraiment un pas orateur de…bac à sable le Jean-Luc! Ca mérite bien un bon coup de muscadet sur lie. A la tienne camarade tribun. Au passage, il a reconnu que ses adversaires de la Sociale démocratie, Anne Hidalgo et Christiane Taubira « n’étaient pas ses copines ». C’est aussi vrai qu’il n’aura pas besoin des voix de leurs électeurs pour le second tour. Il a en revanche obtenu le soutien du député communiste et pro-nucléaire Sébastien Jumel qui lâche son candidat pour jouer les Insoumis. Un tremblement de terre en …terre communiste et dieppoise. J’y reviendrai…Quand le choix d’un « coco » normand de toujours risque de faire grand bruit dans le Landerneau au moins régional et même au-delà.

Arrêtons de plaisanter. Avec la nouvelle boulette du « boulet » de Yannick Jadot, qui peine, qui peine…Sandrine Rousseau. Elle n’en loupe pas une. Sa dernière sortie: elle se réjouirait que Monsieur Z (qui pèse encore actuellement le double en intentions de vote que son candidat écolo tant aimé) soit interdit de présidentielle, faute de parrainages suffisants. « Ca ne serait pas grave pour la démocratie » pérore-t-elle. Objection votre honneur. Et il en serait de même pour les autres représentants des extrêmes que je ne porte pas dans mon coeur, Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Quel déni démocratique ce serait (je n’y crois guère au final) de ne pas les voir concourir alors que d’autres évalués entre 0,5 et 2 % dans les sondages le pourraient. Un seuil que risque de frôler la maire de Paris, Anne Hidalgo, avec l’immersion de Christiane Taubira. Quand on y pense…

Un dernier mot pour saluer le courage d’une femme journaliste et écrivaine très respectable et courageuse, ayant échappé au pire lors de l’attentat au sein de la rédaction de Charlie-Hebdo, Zineb El Rhazaoui, dont la voix forte et très souvent juste pèse depuis plus de six ans. Un bel exemple qui depuis les menaces islamistes sur sa personne est sous protection policière rapprochée. Elle risque vraiment la double peine en ayant annoncé ce week-end son soutien à la réélection du président sortant. Après les « barbus » barbares c’est au tour des anti-Macron les plus extrémistes de la menacer de mort. Elle a assurément aggravé son cas la jeune femme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :