L’esprit de famille en berne: la déchirure !

Le coup est rude. Et là pas question pour la cheftaine du Rassemblement national de minimiser l’événement. Quelle famille! Une nouvelle fois déchirée. Au pire moment alors que pourtant Marine Le Pen avait un peu décroché Valérie Pécresse dans les sondages.

Le « Rico » a dû sauter (de joie) au plafond. C’était la prise de guerre (pas encore définitive) qu’il appelait de ses vœux pour booster sa campagne et reprendre de l’air.!Du lourd, du très lourd même si la jeune femme est un poids léger en terme corporel!

La défection assumée de Marion Maréchal à l’égard de sa « chère » tata au profit du cousin Rico (même si elle réserve encore son soutien à Monsieur Z) représente un sacré coup de théâtre, même s’il était attendu plus ou moins depuis quelques jours. Touchée, mais pas totalement coulée la…Marine nationale sérieusement endommagée toutefois par cette torpille familiale. C’est en effet du « violent et du brutal » comme dans « Les tontons flingueurs « . Et dire que tata avait élevé sa nièce pendant les premières années de jeunesse de cette dernière. Bonjour les repas de famille. Après le patriarche fâché il y a quelques années puis rabiboché, la nièce qui pourtant avait déclaré qu’elle soutiendrait celui ou celle à qui les instituts de sondages accorderaient leur faveur. Il n’y avait donc plus de match a priori ! Il n’est pas impossible non plus que ce soutien tacite incite d’autres nationaux à quitter le navire Le Pen ! En pleine mer agitée.

Et maintenant ? Comme le chantait Gilbert Becaud. Quelles conséquences politiques? N’est-ce pas finalement logique que Marion tourne le dos à Marine surtout lorsqu’on sait que le fossé s’était creusé entre les deux femmes, surtout depuis le Mariage pour tous et nombre de sujets sociétaux. Politiquement l’ancienne plus jeune députée de France (un mandat de cinq ans et puis s’en va ) devenue directrice d’un institut de sciences politiques à Lyon est plus proche depuis des années du polémiste entré en politique. Il est encore tôt pour savoir si la seconde lame passera à la fin du mois pour un coup de grâce. Définitif celui-là. Et peut-être décisif en vue du scrutin du premier tour et la lutte pour une place en finale. Est-ce une bonne nouvelle au final pour la candidate républicaine de voir encore un peu plus sa droite extrême se déchirer encore plus à son profit ? Pas sûr car une partie de ses électeurs encore très volatile, pourrait être tentée, avec au pire la neutralité de celle qui a ôté une partie de son patronyme , par le charisme de la jeune femme pour ce projet qui lui tient à cœur comme à Zemmour: la réunion des droites pour le coup d’après. Après l’explosion de l’ancien parti gaulliste.

Même si la situation est loin d’être désespérée pour LR et sa candidate, les gros nuages s’accumulent. Il ne faudrait pas que la présidente francilienne multiplie les faux-pas comme avec sa promesse d’augmentation généralisée de 10 % du SMIC. Une riche idée peut-être mais pas appréciée du tout par le Medef ! Alors Valérie on « veut cramer la caisse des entreprises ? » . La candidate est revenue en arrière toute très vite en limitant sa proposition à 3 %. Ce n’est évidemment pas la même musique…Et une fausse note pour la chef d’orchestre. Il n’est pas facile de mener tout ce beau monde à la baguette ! Mauvaise semaine pour les prétendantes à la finale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :