« Magic Doudou » à la baguette ! Et un candidat chocolat…

C’est la salle emblématique de la ville du Havre. Un chapiteau-miroir fait de bois et de toile implanté au coeur des bassins nautiques. A la fois lieu de concerts, festivals, journées thématiques, événements caritatifs, repas des anciens et aussi l’une des salles préférées du « Doudou » havrais pour ses réunions politiques, le « Magic Mirrors ». Avec la salle « porte-bonheur » François I er, en centre-ville où il y a lancé toutes ses campagnes. Il y invitait tous ses amis (plusieurs ébroïciens étaient aussi du déplacement pour des selfies susceptibles de servir en juin prochain aux côtés de l’ex-locataire de Matignon ! ) hier soir vendredi pour le lancement officiel de son comité local de Horizons. Avec comme invité d’honneur son homologue et fidèle soutien, Christophe Béchu, maire d’Angers, un homme qui compte dans la galaxie Philippe. Surtout en orbite pour ses propres intérêts: les législatives, où il espère bien faire élire nombre de députés de façon à constituer un groupe suffisamment puissant à l’Assemblée nationale.

C’est peut-être « Magic » mais la première étape la plus urgente ne serait-t-elle pas celle de relever ses bras de chemise, comme il aime à la faire, pour son candidat de la présidentielle qui, certes, ne l’est pas encore. Ce qui ne saurait tarder, aux alentours de la Saint-Valentin…selon « baba » Hanouna, le nouvel éditorialiste politique du Paysage audiovisuel français. De la concurrence déloyale pour les frères Duhamel toujours fidèles au poste. Et PAF dans le « groin » ! La « pythie » Hanouna a parlé…

Les mauvais esprits d’éditorialistes tendent à penser que Edouard Philippe ne va pas s’engager vraiment et jouer un rôle si important et même crucial que ça pour faire gagner Emmanuel Macron. A moins bien sûr que ce dernier ne soit véritablement en danger dans les dernières semaines décisives. Ca dépendra aussi de l’attitude de plusieurs de ses collègues maires et élus qui pourtant engagés à ses côtés dans l’aventure de ce nouveau parti, se sont retirés provisoirement (?) pour se ranger aux côtés de Valérie Pécresse à la présidentielle. Il ne fait pas le moindre doute qu’un certain nombre d’élus, en cas de victoire de la présidente francilienne, feront courageusement le chemin inverse. Il est vrai que ce n’est pas facile à la fois de soutenir et de croire en l’avenir national de l’ancien Premier ministre tout en étant élu ou sympathisant resté fidèle à LR. Au Havre comme ailleurs. Car chez certains voter Philippe et « Horizons », ce n’est pas forcément voter sans se pincer le nez Emmanuel Macron ! Nuance, nuance…

Ca pourrait être un beau slogan. On a échappé au pire avec Marine Le Pen, qui ne cesse de revendiquer ces derniers jours sa situation de mère célibataire. Elle s’est contentée seulement d’une nouvelle affiche: « La France qu’on M ». M comme Marine. Elle aurait pu y rajouter « avec une mère célibataire à sa tête «  sur laquelle elle surjoue. Alors que dans le même temps, Monsieur Z, le sexagénaire, fait campagne avec sa nouvelle compagne et proche collaboratrice, une « petite jeunette ».

Du… »pipi de chat » (pardon pour l’expression) en comparaison avec la grandiose trouvaille des « Verts » et cette affiche gourmande: « Pas de vote écolo, pas de chocolat. » En version recorrigée d’une des répliques « pas de bras, pas de chocolat » du triomphe du cinéma français « Intouchables ». Il est certain que Yannick Jadot ne fera pas autant d’entrées dans les urnes ! Les cabosses de cacaoyers en forme de ballon de rugby (c’est aujourd’hui l’ouverture du Tournoi des six nations avec notre XV de France opposé dimanche à son homologue transalpin) sont pourtant bien mûres pour la famille écolo cabossée dans les intentions de votes…L’essai ne risque pas d’être transformé si l’on en croit les enquêtes d’opinion…

PS: Un drame est survenu au large du cap de la Hève, au Havre, dans la nuit de jeudi à vendredi où un navire de pêche s’est retourné et où ses trois membres d’équipage ont péri. L’une des victimes, un apprenti de 17 ans, du lycée maritime de Fécamp, a été secouru mais n’a pu survivre. Ses deux compagnons n’ont toujours pas été retrouvés. Ce tragique accident a évidemment été durement ressenti dans les deux ports normands et pas seulement au sein de la communauté maritime endeuillée. Une grosse pensée à mes amis du Havre et de Fécamp .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :