Les « gros culs »… en liberté de bloquer et « Doudou » en rogne !

Les routiers ne sont vraiment pas sympas de ne pas laisser à la seule Anne Hidalgo, une véritable professionnelle, elle, le soin de bloquer la capitale !

Paris, point de ralliement vendredi soir d’une mobilisation ayant trouvé son origine avec les camionneurs canadiens contraints à une obligation vaccinale, qui, depuis une dizaine de jours, bloquent la capitale fédérale, Ottawa. Un beau « bordel » peut-être en perspective autour de Paris avec, au volant, des antivax, Gilets jaunes, comploteurs en tous genres, qui, en France, sont surtout mués par leur volonté d’ajouter de la pagaille à deux mois de la présidentielle. Avant que ce convoi, normalement samedi, ne rejoigne la capitale belge, Bruxelles.

Même s’il n’a pas son permis routier pour conduire les 33 tonnes ou « gros culs », le grand « patriote et résistant », Florian Philippot, ne manquera pas de faire vroum, vroum…même s’il n’est pas le bienvenu par les organisateurs d’une manifestation dite apolitique. Ben voyons…
Il sera intéressant de voir si les « Verts » seront aussi en nombre pour soutenir ce soi-disant « Convoi de la liberté ». Liberté: l’un des plus beaux noms de la langue française détourné de façon éhontée. Les mêmes qui se plaignent a juste titre des prix à la pompe , pour les plus éloignés d’entre eux de la capitale comme ceux du cortège parti ce matin de Nice, ne vont pas en revanche hésiter à dépenser une fortune pour rejoindre Paris. Une liberté de nuire chèrement payée !

Bonjour aussi la pollution avec tous ces ralentissements. Sympa l’odeur du diesel ! Pas sûr que les patrons routiers laissent également leurs salariés brûler leur gas-oil au prix d’or actuel!

Pourvu que les manifestants ne bloquent pas les entrées du Zénith dimanche pour le grand raout parisien de la candidate républicaine, qui hier, a pu également, après les propos aigre-doux de Rachida Dati, la semaine dernière, apprécier certaines réserves de l’une de ses autres bonnes « copines », ma Nadine préférée (Morano) qui elle aussi voudrait bien que sa candidate « fende l’armure » et se conduise comme une « véritable chef de guerre ». Ce qui peut être considéré comme antinomique ! Si la l’armure est fendue, bonjour la protection pour la chef des armées !

La députée européenne et toujours groupie « à la vie à la mort » de Nicolas Sarkozy, qui, c’est vrai n’utilise pas trop souvent la langue de bois, a fait aussi du Ciotti, en parlant de son ami, Eric Zemmour, dont elle a salué les qualités et qu’elle ne considère absolument pas comme un homme d’extrême droite. Ca va faire plaisir à nombre de ses « frères d’armes » LR.

Une appréciation qui a mis en rogne en soirée le « Doudou » havrais invité sur un autre plateau de télévision d’une chaîne publique. « Vous n’avez pas idée, et pourtant je ne m’énerve jamais, combien je dois rester calme devant les postures de plusieurs de mes anciens amis républicains (c’est l’une des raisons pour lesquelles je les ai quittés) qui estiment maintenant, entre autres, que ce candidat ne représente pas l’extrême-droite ».

L’ancien Premier ministre n’a pas davantage botté en touche, lorsqu’il a été invité à s’exprimer sur l’incident ayant fait les « gros titres » médiatiques dans la journée, celui ayant opposé Gérald Darmanin à son intervieweuse, Apolline de Malherbe, lors de la matinale de BFM. Une algarade minimisée par le maire du Havre. Qui lui n’a pas vu une agression misogyne. « Certes l’expression « calmez-vous Madame, ça va bien se passer » était malvenue dans l’entretien, mais je l’ai entendue ailleurs. Et de plus c’est une expression souvent employée par le ministre de l’Intérieur ». Ce qu’a confirmé sur le même plateau, le boss de la journaliste, Marc-Olivier Fogiel. « C’était un moment de télévision, c’est la campagne, il n’y a pas mort d’homme, cette expression, certes un peu malheureuse, il l’emploie aussi régulièrement face à d’autres interviewers hommes ».

Il n’y aurait donc pas de quoi en faire un événement majeur. En quelque sorte: « pas de nature à fouetter un chat » autre titre de l’actualité d’hier avec les sévices subis par le pauvre chat commis par un « pauvre » footballeur de l’équipe de France de football et joueur de l’équipe londonienne de West-Ham, Kurt Zouma. Le défenseur sélectionné à plusieurs reprises dans l’équipe des « bleus », pour aggraver son cas, a fait filmer par son frère la scène de violence pour la diffuser, « l’abruti », sur les réseaux sociaux. Quand la bêtise et la cruauté, pour ne pas dire plus, dépassent l’entendement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :