C’est si bon de faire le Jacques en ces temps douloureux !

Il n’avait pas fait une halte jusqu’à la « Mère-Poulard » lors de son passage « spirituel » au Mont-Saint-Michel pour déguster une omelette, spécialité gastronomique locale. Mais là, il a essuyé un tir non pas de roquette (il n’y pas de quoi en faire une salade) mais d’un œuf lancé par un agriculteur retraité, hier, lors de l’un de ses déplacements de campagne à Moissac dans le Tarn-et-Garonne. Une charmante localité gérée par un maire du Rassemblement national (plus connue pour son chasselas) qui lui avait offert son parrainage.

Bon prince, « Rico » Zemmour a décidé de ne pas porter plainte. Préférant le dialogue avec son vil agresseur probablement lecteur de John Steinbeck, l’auteur en 1939 du célèbre ouvrage relatant la Grande dépression de 1929 en Amérique, « Les raisins de la colère ».

L’affreux terroriste, qui n’a pourtant rien d’un islamiste radicalisé, pourrait néanmoins subir une punition de quelques heures d’intérêt général. Il pourra toujours décoller les nombreuses affiches très sauvages du candidat de la droite extrême dont les équipes se sont un peu mélangé les pinceaux! Ce qui n’a pas échappé à quelques supporters macronistes du secteur du Havre, via les réseaux sociaux, qui se sont fait un plaisir de relever une bourde portuaire.

Monsieur Z fait en effet référence dans l’un de ses derniers documents électoraux à un magnifique slogan  » Renouer avec l’ambition maritime de la France » illustré par un cliché d’un des terminaux du port concurrent du Havre, Anvers, en Belgique !

Anvers et contre tout, si « Rico » fait maintenant la promotion de la concurrence étrangère…Le maire du plus grand port du monde « Doudou » prépare la riposte et l’engagement de l’artillerie lourde.

Ça ne mérite tout de même pas le lancement d’un conflit armé à coup de containers avec nos amis dockers belges. Il ne manquerait plus non plus que le polémiste nous offre, toujours en chanson, une reprise du « Port d’Amsterdam ». Le « Grand Jacques » ne mérite pas pareil affront!

Chez les écolos, une blague bien en cours, circule, poussée par les éoliennes: « Démise Rousseau ». En référence bien sûr à l’exclusion de la ch’ti enseignante d’économie lilloise en quête de parachutage en terre parisienne en juin prochain lors des législatives du côté de Montparnasse où elle n’est pas forcément la…Bienvenue et où ses frères de couleur l’abandonneraient bien en gare ou sur les rails.

Et pourtant l’extrême-féministe ne ressemble en rien au pâtre grec et barbu chantant du siècle dernier, Demis Roussos, bien connu pour son immortelle chanson « Quand je t’aime ». Un air que ne se fredonne pas tous les jours le couple charmant d’amoureux !

Plus sérieusement toujours chez les écolos-pastèques, le « géant vert » Yannick Jadot envisagerait en cas de victoire-totalement improbable-(toutes les catastrophes ne nous sont pas imposées) de confier un grand ministère de la Recherche au plus célèbre des normands, Thomas Pesquet.

Cette proposition de mise en orbite politique ne devrait pas trop intéresser l’un des français les plus populaires davantage enclin à prendre de l’altitude, même si sa cohabitation avec les russes dans l’espace doit être mise pour un certain temps (comme le fût du canon cher à Fernand Raynaud) entre parenthèses.

Le seul précédent, L’une de ses anciennes collègues spationaute, Claudie Haigneré, ministre déléguée dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, n’avait pas dépassé le mur du son politique à l’époque. Pas beaucoup plus que le bref passage, sous l’ère Mitterrand, au niveau de la mer, d’Alain Bombard, plus connu pour avoir été le père de ces embarcations de secours)…

Les appels de détresse, nous continuons hélas à les entendre plus à l’est où déjà près de 3 millions de femmes et d’enfants ont fuit leur pays, pour rejoindre principalement les territoires voisins pour échapper aux destructions massives de leurs villes et villages nettoyés sous des tapis de bombes russes. Des dizaines déjà de milliers de morts civils et militaires. Des victimes innocentes. Leur bourreau devra un jour payer pour ses crimes de guerre…Da, comme ils disent là-bas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :