» Ils vous mentent ici  » ! Mais évidemment pas là…

C’est l’image de la semaine. Et peut-être même au-delà pour sa symbolique. Très importante dans cette guerre aussi de communication. Une journaliste-productrice de la première chaine russe, prénommée Marina, une mère de deux jeunes enfants a osé s’infiltrer dans le dos de la présentatrice du J.T de 20 heures, hier soir, pour y brandir en direct une pancarte de franche hostilité à la guerre. « Ils vous mentent ici. Ne croyez pas à la propagande ». Quels exceptionnelle leçon de courage et défi lancé à l’autocrate du Kremlin. Le journal a été aussitôt interrompu et l’héroïne exfiltrée très rapidement et arrêtée. Elle risque jusqu’à quinze ans de prison. Et ses « complices » vont aussi passer un sale quart d’heure. Des têtes vont tomber. Pas trop laxiste le régime de « Poupou » beaucoup moins populaire que notre « Poupou » à nous, l’ex-champion cycliste…L’idole de mes jeunes années. Pas Poutine bien sûr. Pour une fois que des dizaines de millions de téléspectateurs russes n’ont pas été victimes de grossiers mensonges de propagande !

A propos de sports, on retiendra de l’émission de TF1 hier soir, le superbe jeu de jambes de Valérie Pécresse sur le plateau du faux-débat « La France face à la guerre » à la queue-leu-leu avec la participation de huit des douze candidats. J’ai franchement plaint le caméraman chargé de suivre la présidente francilienne. Un vrai serpent sur scène. J’espère qu’il a pu obtenir une prime de risque pour tout le haut-le-coeur qu’il a dû éprouver à suivre Valérie. C’était un vrai supplice pour le pauvre technicien de l’image. Il y avait de quoi être retourné et proche du…vomissement ! Probablement moins affreux que les montagnes russes, tout de même !

Un peu de son aussi (non pas celui pour alimenter les ânes) avec ces bons mots du camarade Fabien Roussel, la bonne surprise de cette campagne, qui, évoquant les prix à la pompe, à essence faut-il préciser, a lancé: « c’est rare lorsqu’on tient un pistolet à la main de se faire braquer « . Il ne parlait pourtant pas de la célèbre roulette russe !

Un effort méritoire aussi de Monsieur Z : il n’a pas traité le journaliste vedette, Gilles Bouleau, de « connard » comme il l’avait fait quelques semaines plus tôt dans les couloirs du 20 heures après son interview. En progrès le « Rico » même s’il n’a pas montré sa meilleure forme. Contrairement à sa concurrente, Marine Le Pen, très à l’aise, de plus en plus « décontrastée ». Elle est forte, celle-là et tellement culotée sur la crise russo-ukrainienne et ses amours passés avec Poutine. Totalement amnésique. « La France est dépendante de Moscou. Ce sont les sanctions contre la Russie (qu’elle réprouve, comme quoi le naturel revient souvent vite au galop) qui font flamber les prix de l’énergie ». En parlant de dépendance au régime poutinien, elle est bien placée la Marine nationale, totalement indépendante des banques de Moscou pendant toutes ces dernières années. Plus la ficelle est grosse, plus ça passe…Et elle a refusé, sûre de son actuelle position de force sondagière, tout débat avec Valérie Pécresse. Courage, fuyons !

A propos de « flambage » on aura ce matin une pensée émue pour nos producteurs de calvados (qui n’est pas ma tasse de thé) qui, du côté de Pont-l’Evêque et du Pays-d’Auge, pleurent à chaudes larmes sur leurs marchés très importants perdus avec le pays de Poutine. Ca sent le bouchon pour leurs exportations pour un certain temps. Les effets risquent d’être sévères sous les pommiers normands. Beaucoup plus graves que des gelées !

On ne pourra pas parler au final de gelées ou de « dégelées ». C’était un peu la « chance aux chansons » cette émission sans baston et sans grande passion en raison de son format imposé. C’était mieux néanmoins pour la compréhension; n’en déplaise aux éditorialistes politiques et même aux acteurs et téléspectateurs qui sont peut-être restés sur leur faim avec ce non débat. Les comédiens et comédiennes invités au casting ne se sont croisés que dans les couloirs du studio d’enregistrement.

Ulcéré de pas avoir été invité à cette émission suivie tout de même par plus de 4 millions de courageux, Jeannot Lassalle qui se dit avoir traité de « merde » a fait part de sa volonté de « ne plus jamais regarder la chaîne Bouygues ! Voilà une menace effroyable qui fait froid dans le dos !

Quelques heures plus tôt, comme je le supposais hier, on a assisté, émus, au mariage des Dupont et Dupond antivax, Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot. Contrairement à ce que souhaitaient ses quelques cadres ne l’ayant pas encore lâché, le petit caporal-chef des complotistes « patriotes » a finalement rejoint le député de l’Essonne, (qui, en premières noces, avait épousé Marine en 2017 entre le premier et second tour), plutôt que Zemmour en prévision d’une alliance de feu pour les législatives.

Prochain épisode: un long-métrage digne au niveau de sa durée probable de « Autant en emporte le vent » prévu jeudi avec Emmanuel Macron, qui, hier soir, était forcément plus à l’aise dans son costume de président que de candidat. Sa conférence de presse programmatique devrait nous en apprendre davantage. Lors d’un rendez-vous qui, avec ses prolongations et tirs aux buts compris, pourrait nous entraîner dans un match marathon dont il a le secret! Il va en falloir du souffle pour le déroulé d’une campagne, qui actualité oblige, en manque considérablement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :