Merde, alors ! coup de com, solidarité bienvenue, illégitimité et menace terrifiante…

Quelques petites secondes de démocratie à Moscou. C’est presque une révolution, sire, dans la capitale russe. Le temps pour la jeune journaliste devenue une héroïne planétaire de brandir une pancarte accusatrice sur le régime poutinien. Ce qui lui a valu une très rapide interpellation et une première condamnation tellement légère (une amende équivalente à 250 euros) et une libération immédiate. Au grand soulagement de l’opinion mondiale. Il y a de quoi tout de même s’interroger sur ce que peut cacher cette sanction limitée au pays de Poutine ? Ne nous emballons pas trop vite, car la messe orthodoxe est loin d’être dite dans un avenir plus ou moins rapproché. Des condamnations autrement plus sévères ne sont pas à exclure. Le « saint » Vladimir jouerait-il la montre (comme son armée d’ailleurs sur le sol ukrainien) pour endormir l’opinion publique mondiale ? Un coup de « com » donc intervenu de façon presque simultanée (comme une partie d’échecs) à la proposition du président Macron de mettre en avant une possible protection diplomatique de l’intéressée et l’hypothèse prononcée, pendant son déplacement hier du côté d’Angers, dans un foyer accueillant des réfugiés ukrainiens, d’un possible aller et très souhaitable retour de Moscou et surtout Kiev, ville assiégée.

Une nouvelle initiative politique qu’il pourrait mener à partir du moment où il considérerait pouvoir « obtenir un résultat utile et tangible ». Ce qui est loin d’être assuré aujourd’hui. Sans parler des conditions de sécurité nécessaires pour permettre une telle démarche pleine de panache. Même si électoralement, il peut éviter de prendre ce risque. L’un de ses prédécesseurs, François Mitterrand, s’était rendu lui en Bosnie, en guerre, à Sarajevo…

Pour en revenir à cette fameuse pancarte qui a fait le tour du monde, elle aura eu vraisemblablement un impact médiatique autrement plus important que celle avancée malencontreusement par une spectatrice du Tour de France sur la route de la dernière Grande Boucle ayant néanmoins provoqué la chute involontaire de plusieurs coureurs. Puisse ce courage très volontaire, lui, avoir des répercussions de plus grande portée au pays des plus grands compositeurs de musique!

Ils sont partis hier en direction de la Pologne et au plus près de la frontière ukrainienne, à près de 2.000 kilomètres des berges de l’Iton, avec une équipe de France 3 Normandie. Un petit convoi d’une quinzaine de personnes aux véhicules siglés de la ville d’Evreux pour à la fois livrer des produits de première nécessité et revenir avec plusieurs mamans et enfants désireux de les suivre jusqu’à Evreux, pour un hébergement, souhaitons-le, provisoire. Non pas que la capitale de l’Eure ne mérite pas un séjour prolongé…Plusieurs élus locaux font partie de ce groupe humanitaire dont une future candidate LR aux législatives de juin prochain. Chargée du handicap dans la ville chef-lieu, l’élue fait preuve d’un grand humanisme à l’image de tous ceux qui l’accompagnent dans ce périple polonais.

Ca me rappelle à une plus petite échelle personnelle un vieux souvenir de journaliste « accompagnateur » d’une mission elle aussi fraternelle avec des coffres de voitures bien chargés, d’élus du village de Surtauville, localité située près de Louviers, quelques mois seulement après la chute du couple Ceaucescu, en Roumanie. Un vaste élan de solidarité mémorable certes dans un contexte de libération et non d’occupation à l’égard d’un pays « dévasté » par les années de pouvoir du couple de terribles despotes communistes. C’était aussi le Moyen-âge à cette époque, au début des années quatre-vingt dix, au pays des Carpates. Si proche du terrain de guerre choisi par l’autocrate de Moscou…

PS: C’est un autre martyr de grande taille susceptible de jeter l’éponge (encore un coup de com ?) avec le possible retrait de l’ancien berger devenu parlementaire. Notre député chanteur et marcheur pourrait interrompre son « Lassalle tour » en car, dégoûté, entre autres, d’être considéré comme une vulgaire bouse et de n’avoir pas été invité, comme trois autres candidats sur un plateau, non pas de son Béarn, mais celui parisien de TF1. L’ancien pote de « Lou Bayrou » n’a pas écarté hier l’hypothèse de se retirer de la course présidentielle. On ne se remettra pas de cette terrible menace. Vite un cessez-le-feu. On l’aime bien l’ami Jeannot avec son accent du terroir et son ambition de défendre les territoires et terroirs, mais tout de même, de là…à brandir une nouvelle pancarte « Nous sommes tous des Jean Lassalle » comme l’a revendiqué de façon grossière la plus démago et populiste une insupportable vedette du PAF (même si l’intéressé ne manque pas d’un certain talent) qui ne rate pas une occasion matin et soir sur C.News de brailler pour n’importe quel prétexte: « tout est de la faute à Macron et son gouvernement de guignols », il y a un fossé à mieux éviter ! J’ignorais encore que « Emmanuel 1 er » décidait de l’identité des invités de la première chaîne privée d’Europe. Une enquête s’impose vraiment pour savoir si la responsabilité du chef de l’Etat actuel ne serait pas engagée dans l’assassinat du bon roi Henri IV, comme complice de Ravaillac, l’affaire du collier de la Reine, la fuite et l’arrestation du couple royal à Varennes ? Et pour couronner le tout: ne serait-ce pas lui qui dirigeait les troupes napoléoniennes au désastre de Waterloo. « Merde alors » et merci à Cambronne.

Mieux vaut en rire…Et surtout pas de la déclaration étonnante du second personnage de l’Etat, Gérard Larcher qui, par avance, conteste le résultat de la réélection possible du sortant qui serait frappée de la plus grande illégitimité. Le président du Sénat perd aussi les pédales en tenant de tels propos politiciens inutiles. C’est sûr que sa grande copine des Yvelines, Valérie Pécresse, serait elle beaucoup plus légitime…Pour le moment elle n’occupe qu’une modeste cinquième place dans les enquêtes d’opinions, toutes aussi illégitimes ! Forcément.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :