Pas super la panne sèche de Monsieur Z…et un sondage ne manquant pas de chien !

Pas terribles les nouvelles polyphonies corses. Encagoulées et armées. Et pourtant elles étaient plutôt belles, les vraies. Une expression chorale unique dans le bassin méditerranéen…Passons vite notre chemin! Pour retrouver notre « campagne » présidentielle forcément en parenthèses avec l’actualité tragique de Marioupol et des autres villes martyres ukrainiennes.

Mais là chez nous, ca devient vraiment un plein de super…drôlerie. Ben voyons avec notre Monsieur Z. Celui que l’on peut désormais baptiser « Le Zemmour tout fioul tout flamme « . Il a comme un sacré coup de pompe à la pompe. La vraie avec des pistolets automatiques heureusement ceux-là sans munition. Même s’ils crachent à prix d’or noir leurs liquides. L’affreux Poutine l’a fait plonger dans la citerne sondagière. Salaud d’autocrate, criminel de guerres au pluriel, dictateur. Peu importe ! Faire ça à l’un de ses plus fidèles soutiens dans l’hexagone. C’est « dégueulasse ». Il aurait pu attendre quelques mois. Surtout d’ailleurs pour le peuple ukrainien.

Il ne manquait pourtant pas d’aplomb ce candidat qui aurait une sérieuse tendance à se « balladuriser » en version panne d’essence. Forcément du 95 ! Et là ce n’est pas un vieil ami de trente ans qui est en train de manger des pommes à pleines dents sur sa tête !

Et si l’on parlait un peu pour rire aussi d’un sondage des plus sérieux qui, certes, n’a pas fait les manchettes de nos journaux écrits et télévisés. Et ce n’est pas une mauvaise blague. Yannick Jadot occupe la première place avec 42 % aux premier tour ou plutôt premiers aboiements et miaulements. C’est ce qu’on appelle une enquête d’opinions au poil pour le « géant vert » à qui les propriétaires de chiens et de chats font le plus confiance. De quoi dégoûter la féline Marine Le Pen qui pourtant envisage de faire son entrée à l’Elysée avec ses six chats ! L’Elysée transformé en litières ! Quel affront suprême. Et le dindon de la farce n’est autre que « Rico » qui ne recueille que 20 % d’opinions favorables. C’est vraiment de l’amour vache avec ce candidat à la fois roquet et perroquet idéologue qui ne cesse de hurler au loup. Garou…aux gorilles pour pasticher le grand Georges Brassens. L’homme de Sète qui ne possédait pas forcement un setter comme compagnon à quatre pattes. Il a pas mal la cote « Emmanuel 1 er » qui vient juste après le grand Yannick. C’est vrai aussi qu’il caresse plutôt dans le bon sens du poil ses électeurs à trois semaines du premier tour. Il les alimente bien en ces jours difficiles de disette…Reste à savoir si les intéressés auront une certaine reconnaissance du ventre ? Ce plein de croquettes suffira-t-il ?

J’ignore en revanche quelle impression recueille auprès des amis des bêtes, Valérie Pécresse. Le chien qui a voté pour elle à la primaire de LR réserve (une allusion à la crise des prix en station) encore sa réponse ! Faute d’os supplémentaire à ronger. C’est en tout cas une candidate saupoudrée comme une « vulgaire versaillaise » bien malgré elle qui est ressortie hier matin de son entretien avec les représentants des dirigeants des petites et moyennes entreprises. J’ignorais encore jusqu’alors que cette confédération de patrons « petits et moyens » comptait parmi les… »chiens » en version auvergnate, d’affreux activistes. Il ne s’agissait que de d’un « commando » de deux infiltrés d’un collectif révolutionnaire nommé Akira (tant qu’il ne s’agissait pas de redoutables kamikazes venus du Japon ) qui fort courageusement ont aspergé la républicaine habillée de rouge, sa couleur préférée, d’une poudre rose. Pas terrible le mariage des couleurs. Ca manque de professionnalisme. On en est arrivé là. La candidate stoïque a essuyé ce maquillage imprévu. Et après on « gueulera » qu’il n’y a pas de vrai débat dans ce scrutin présidentiel ! A ce propos, le président sortant, beaucoup plus préoccupé par la guerre à « nos portes », a décliné un débat à 12 sur le plateau de BFM. La seconde probable finaliste, Marine Le Pen l’a aussitôt suivi dans la foulée. Laissant dix frustrés à la porte du studio pour un débat annulé. Ce n’est au final pas bien grave. Il n’y a pas de quoi crier au scandale. La personnalité du sortant on la connait depuis cinq ans. Qu’on l’aime ou le déteste. Et le débat nous tient en haleine et langue bien pendante pour rester en mode animalier depuis maintenant six mois. Avec tous ces plateaux agités et cacophoniques sur toutes ces antennes envahies par les prétendants.

Au fait, certaines oppositions et notamment LR n’avaient pas les mêmes pudeurs de gazelles pour regretter que leurs nombreux élus, tant au niveau des municipales que des régionales, ont bien profité de l’absence de véritables vitrines électorales (il n’y avait même plus de permanence des candidats et encore moins la possibilité de réunions publiques entre mars et juin 2020) un peu partout en France, pour être réélus dans un fauteuil ! De là à affirmer de façon péremptoire que leur victoire n’était pas légitime ? Elle l’était en dépit du nombre record d’abstentionnistes.

Mieux vaut en rire jaune…comme la couleur de l’enveloppe sableuse qui hier a recouvert une grande partie de notre territoire. Venue du Sahara. Encore un coup des jihadistes du Sahel…Jusqu’à quand tous ces malheurs vont continuer à s’abattre sur nous ? Il y en a malheureusement des beaucoup plus tragiques ! Un coup de jet et d’éponge et c’est nickel, un minerai très recherché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :