Valérie prend de plus en plus ses distances et une « alerte enlèvement » au Kremlin !

« C’est vraiment pas de pot » lui déclare gentiment à distance son adversaire Jean-Luc Mélenchon, qui devait la croiser sur un plateau de télévision hier soir. Empêchée pour cause de positivité au coronavirus, la candidate républicaine, décidément bien malchanceuse, s’est donc trouvée dans l’obligation de répondre aux journalistes d’une pièce de son Q.G. Enrhumée dans les sondages, elle l’est aussi, bien malgré elle, contrainte à une semaine de distanciation. Ca tombe au plus mal comme l’ont déclaré pas toujours avec une grande élégance plusieurs de ses soutiens politiques qui ont surtout mis en exergue le fait qu’il y avait eu de sacrés loupés dans cette campagne jugée « horriblement difficile » selon même Jean-François Copé, le maire de Meaux. Pas le plus « méchant » à l’égard de sa camarade de classe. Ses mots un peu plus sévères il les a dirigés davantage vers l’ancien président Nicolas Sarkozy. « Beaucoup de gens ne comprennent pas son absence et son silence ».

Il n’est pas sûr en plus que la présidente francilienne ait trouvé les mots justes à l’égard de son ex-patron. « François Hollande a eu raison de refuser la livraison de navires Mistral à la Russie ». Alors que dans le même temps « Sarko » pendant la première crise entre la Russie et l’Ukraine avec l’annexion de la Crimée, avait émis des réserves sur plusieurs boycotts économiques avec le régime de Poutine.

Faut-il en rire…mais Valérie Pécresse a surpris son monde au détour d’une phrase en proposant que les…yachts et chalets confortables de nos oligarques russes amoureux de la France, surtout celle du sud et du rocher de Monaco, puissent servir le cas échéant de « refuges » d’accueil aux réfugiés ukrainiens. Alors celle-là, il fallait y penser. Surtout chez une candidate de droite. Ce qu’aurait d’ailleurs proposé le camarade Roussel, qui invité aussi de ce débat, a très vite rectifié le tir: «  c’est moi le père de cette idée ». Là, c’est plus compréhensible. Peut-être que Valérie, la prochaine fois, proposera ses deux « refuges » de la Baule pour accueillir nos amis ukrainiens ! L’ancienne ministre a honnêtement reconnu qu’elle avait repris à sa compte l’idée du camarade Fabien !

Plus sérieusement: de fortes interrogations nous assaillent du côté de Moscou. C’est un avis de recherche déchirant que l’on nous impose depuis quelques jours. On s’inquiète à raison sur le sort du ministre de la Défense et du chef d’état-major qui jouent les hommes invisibles depuis deux semaines. Peut-être ont-ils été « invités » a rejoindre le front ukrainien ? Ils n’ont pas été vus en public depuis le 11 mars dernier. Lors de leur exercice chéri entre tous par les autorités russes: accrocher des médailles sur la poitrine des soldats de retour vivants du front ! Ca fait de superbes images de propagande…

Il serait peut-être temps de lancer une alerte enlèvement ? Pour retrouver au plus vite les premiers « comptables » de l’offensive russe. Et pourtant ils nous avaient habitués à se montrer dans les médias. Il n’y a pas de quoi être rassurés, même si hier jeudi, le Kremlin a réagi en assurant que le ministre de la Défense venait de faire son rapport à son président préféré sur la situation ukrainienne. On le croit évidemment sur parole ! La dernière image que l’on a eue d’eux remontait à une vidéo autour de la fameuse table, éloignés à bonne distance de leur maître ! La CIA, n’en doutons pas, s’est lancée sur la piste des…disparus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :