C’est vraiment pas Versailles et encore moins « à fond la forme » mais plutôt  » à fond la fuite » !

Elle est pas belle la vie du côté d’Istanbul, dernière ville située elle en Europe, préférée à la capitale turque, Ankara ! Qui aurait pu imaginer il y a encore plus d’un mois que le grand démocrate Erdogan pourrait jouer un rôle intéressant pour faciliter des démarches positives de diplomatie avec d’autres dont le président Macron, pour faire avancer un accord possible de désescalade entre russes et ukrainiens.

Méfions-nous toutefois du « Supermenteur » du Kremlin. C’est bien parce que ses troupes sont enlisées et que la victoire s’éloigne qu’il a changé de stratégie. En attendant Emmanuel Macron répète régulièrement ses coups de fil en direction du Kremlin: « Allo, Le 22 à Moscou, tonton, pourquoi tu tousses  » ? Plus sérieusement, un petit espoir se fait jour. Espérons…Encore que je n’y crois ….guerre dans un temps rapproché.

Nous n’en sommes pas effectivement arrivés là. Mais davantage au stade d’une rencontre qui paraissait néanmoins encore impossible il y a quelques jours entre les deux chefs d’Etat du pays agressé et de son agresseur. Je verrai bien pour la symbolique (évidemment pas sérieuse elle non plus) une discussion historique sur un terrain (et à très bonne distance entre les deux hommes) pas tout à fait neutre je le concède: le terrain de football du stade du Dynamo de Kiev. Une des pages glorieuses de notre histoire sportive avec nos « verts » stéphanois et de leur épopée datant des années soixante-dix. Quel rajeunissement incroyable. On peut davantage privilégier la piste d’un Yalta du XXI e siècle (ville localisée comme chacun sait en Crimée annexée par la Russie en 2014) où furent signés les traités en février 1945 entre Staline, Roosevelt et Churchill) sur les bords du Bosphore dans l’ancienne capitale de l’ex-grand Empire ottoman.

Avec comme émissaires de la paix l’ancienne idole ukrainienne du ballon rond, Andiy Chevtchenko et son aîné…né à Kiev et très en colère après cette entrée en guerre, Oleg Blokhine, ballon d’or et adversaire des frères Revelli et de l’ange « vert » Dominique Rocheteau pendant de nombreuses années et porteur pendant toutes ces années-là du « célèbre » maillot CCPP de l’époque soviétique! De moins heureuse mémoire, même si avec la dictature Poutine on a fait un sacré retour en arrière.

Restons dans le domaine du sport ou plutôt de ses équipements en lien toujours avec la guerre russo-ukrainienne avec la décision du groupe Mulliez de déclarer forfait et de cesser de façon provisoire les activités commerciales de Décathlon et ce contrairement à ses deux autres fleurons, Leroy-Merlin et Auchan dont le poids n’est évidemment pas le même du côté de Moscou et des autres villes. Ceci explique cela. D’où le nouveau slogan très utilisé depuis hier. Ce n’est plus « Décathlon à fond la forme » mais bien « Décathlon à fond la fuite ». Il faut bien un peu plaisanter en ces temps douloureux.

A propos de fuite pour revenir à notre « petite » campagne » et « pépère » présidentielle. Ce n’est pas là davantage la fuite royale du futur guillotiné, Louis XVI, arrêté à Varennes, mais bien celle d’un de nos anciens monarques « Sarko » qui, dimanche ne viendra pas soutenir Valérie Pécresse lors de son dernier grand meeting parisien au Parc des expositions, porte de Versailles. Un nouveau supplice pour la « versaillaise » à qui il n’aura été rien épargné. Un raté dans les grandes largeurs que j’ai toujours prévu et dont je me suis fait l’écho depuis son élection à la primaire LR. Même une bonne présidente de Région n’a pas forcément les épaules pour jouer un rôle de numéro un national. Et ses adversaires défaits de la maison LR n’auraient probablement pas fait beaucoup mieux. Les handicaps étaient trop grands. Elle ne peut aujourd’hui que sauver le mobilier d’un château en ruines en prenant tout de même le meilleur sur Monsieur Z. Un challenge tellement maigre !

Dans le meilleur des cas, l’ancien président ne prendra pas position. Et ça arrange plutôt « Manu I er »…Le « petit Nicolas » a pris de toute évidence une distance définitive avec la candidate LR avec laquelle il n’a pas « matché » depuis le début. Une distanciation aussi longue qu’une table du Kremlin, époque Poutine ! Une nouvelle cartouche ne suffisant pas la malheureuse en a reçu une supplémentaire avec l’annonce de soutien des chasseurs à l’actuel chef de l’Etat !

J’ai forcément une pensée émue à l’égard de mes « vieux » anciens compagnons de l’UMP qui en leur temps avaient participé au « Sarkothon ». Ils peuvent vraiment avoir « une sacrée gueule de bois ». Jusqu’à rendre…leur carte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :