Le gros avantage de « Manu » sur Marine n’est pas que « sondagier » et ambiance de fête de la mer au Havre !

Aussi habile du pied gauche que du pied droit sur le terrain. « Manu » a tout de même un avantage certain sur Marine. Celui d’entretenir des relations amicales et régulières depuis 2018 (datant de la préparation des « bleus » avant leur mondial gagnant à Moscou devant Poutine) avec le chef de l’Etat. Même s’il a refusé d’ajouter sa signature à une tribune signée contre Marine Le Pen, par 52 sportifs la plupart de grand renom, passés ou toujours actifs, l’attaquant parisien réfléchit à la forme que pourrait prendre son soutien au candidat sortant d’ici au 24 avril. Le même qui, en coulisses fait (surtout) des…pieds et des mains depuis plusieurs semaines pour encourager Kylian Mbappé à rester au PSG. Si vous n’avez toujours pas compris la principale raison ayant poussé Nicolas Sarkozy, supporter numéro un du PSG et fidèle régulier du Parc des Princes, à ne pas soutenir Valérie Pécresse au premier tour et à appeler sans la moindre réserve à voter Macron au second, c’est que vous ne comprenez vraiment rien aux règles et arcanes du football ! Entre nous et plus sérieusement, mais il ne faudra surtout pas l’ébruiter, la raison essentielle n’est probablement pas là.

Il est néanmoins beau joueur notre président supporter de l’OM, qui aujourd’hui va fouler un autre terrain, celui du chantier de Notre-Dame. De Paris comme sa maire, Anne, pas au meilleur de sa forme après son sinistre électoral.

Comme quoi il ne parle pas qu’à l’oreille de Poutine et de son homologue ukrainien. Et là, il a une sacrée passe décisive d’avance sur la présidente du Rassemblement national qui reconnait ne pas être une grande fan de ballon rond.

C’est quand même drôle alors que « fifille » Le Pen, au nombre de ses promesses, a annoncé son désir d’exonérer de l’impôt sur le revenu les moins de trente ans…footballeurs multi millionnaires inclus, dont « Kyki »! convoité par une autre sirène, madrilène elle. Et bien sûr son Jordan (Bardella) préféré…Imaginez si celui-ci se retrouvait « bombardé » à Matignon (et pas aux photocopies comme stagiaire) à 26 ans !

Le réseaux sociaux: quel lien formidable avec des amis que l’on a quittés pour des raisons géographiques. Quel bonheur de les revoir aux côtés hier de « Doudou » et du Président réunis pour des belles images et photos au Havre. Le Muma, le port, le chantier de construction des éoliennes pour escales. Certains d’entre eux sont même passés à la télé. Dont nombre d’élus de la majorité municipale forcément pour des selfies mémorables. C’était la joie et la bonne humeur pour une fête de la mer revisitée. Quelques pneus cramés au loin. L’une des spécialités locales. On aime bien l’odeur du caoutchouc brûlé au Havre pourtant plus connu pour être le point d’arrivée du café. Histoire pour les dockers de marquer leur territoire. Sinon une bien belle journée ensoleillée. Sans le moindre incident. Même pas verbal. On sait se tenir dans la cité maritime. Pour une foule très bien canalisée aussi dans laquelle figuraient tout de même, selon toute probabilité, quelques « étourdis » (les mauvaises langues emploieraient peut-être davantage le vocable de « faux culs ») n’ayant pas voté pour le Président au premier tour. L’important c’est qu’ils appuient sur le bon bouton, cette fois-ci, au second. Le reste n’est que secondaire.

Mon élue préférée (je préfère taire son nom car je ne veux surtout pas la gêner car elle me lit fidèlement tous les jours et surtout me fâcher avec les autres) lui a même offert des brochures touristiques sur la ville. Qu’il connait un peu pour passer régulièrement à l’époque de la Toussaint. Mais là ce n’était pas pour les chrysanthèmes. Ce n’est pas de saison. Pendant ce temps-là Marine était au pays des cigales, dans le Vaucluse, à Avignon, et même désormais des castors puisqu’elle a invité ses groupies et les électeurs de la France à faire barrage, elle aussi, mais à la réélection de son rival! Il y aurait donc plusieurs espèces de castors? J’avoue ne pas être un grand spécialiste.

Beaucoup plus loin, la Mer noire. Que l’on ne voit pas du Havre, même avec des « Horizons « philippistes très dégagés. Il a vraiment la scoumoune « Poupou ». Le même jour que le naufrage du Titanic, à un siècle de distance tout de même. Il n’a pas aimé cette répétition de l’histoire, même si là les icebergs n’y sont pour rien. Le navire amiral de la flotte russe, le croiseur, « Moskva » (le même qui avait déjà été touché lors de la tentative d’invasion russe de la Georgie en 2008) a été très sérieusement endommagé par deux missiles ukrainiens de fabrication russe avant de couler quelques heures plus tard pendant son opération de remorquage. Touché puis envoyé par le fond. Pas comme le Potemkine. Humilié le maître du Kremlin. Il va y avoir encore des purges au sein de son état-major militaire. Ce n’est vraiment pas la vie de pacha, là-bas. Pourvu que le « boucher » de Moscou ne nous prépare pas un gigot de Pâques ou de la Pentecôte plus tard, en signe de représailles, après ce nouvel et terrible affront.

Restons toutefois optimistes avec cette dernière bonne nouvelle: Jeannot Lassalle a annoncé avoir envoyé trois chèques de 10 euros (une somme évidemment symbolique) aux trois grands perdants de dimanche, Valérie Pécresse, Yannick Jadot et Anne Hidalgo. Ce geste est tout à son honneur. François Bayrou pourrait même imiter son ancien pote béarnais. Histoire de ne pas rester en…Plan.

Un certain nombre de députés LR n’ont pas l’intention en revanche de participer au « Pécressethon » et l’ont bien fait savoir. Raison invoquée : « avec tout le patrimoine immobilier qu’elle a avec son mari, elle peut aller « se faire foutre ». C’est d’une folle élégance. C’est aussi drôle (façon de parler) car parmi eux figurent très vraisemblablement des parlementaires, qui, en cas de victoire de la candidate LR et de leur réélection dans leur « circo » n’auraient pas détesté voir leurs justes mérites récompensés par une place dans son gouvernement. Quand les rats quittent le navire…qui ressemble un peu au navire russe ! Encore que le siège LR de la rue de Vaugirard, certes très touché, n’est pas encore coulé. Mais surtout qu’il ne lance pas un appel au secours à la…Marine (Le Pen) chère à Poutine ! C’est facile de se moquer.

PS: Pour ceux qui n’auraient pas fait leur service dans la marine (ce qui n’est pas mon cas même si je n’ai pas mis le moindre pied sur un canot et encore moins un navire…même à Brest, où j’ai au titre de fusilier marin gardé le même pont brestois un soir de réveillon de la Saint-Sylvestre que…Alain Delon, la ressemblance s’arrête là, une vingtaine d’années plus tôt !) il faut savoir que le « pacha » n’est pas celui qui se la coule douce (il faut mieux éviter de couler en mer). Mais bien celui qui commande le navire ! A mon époque héroïque de breveté élémentaire, avec ma petite sardine rouge, on était davantage préoccupé chez nos galonnés de la Navale par d’éventuels attentats du Front de libération de la Bretagne (FLB) qui sévissait encore à l’époque. A chacun sa page d’histoire glorieuse ou prétendue telle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :