« Emmanuel II » sacré: une très bonne chose de faite et surtout… bon courage pour la suite présidentielle !

Le balai des voitures et motos suiveuses des télévisions a commencé. Et il suivra tout particulièrement le président réélu pour un nouveau bail de cinq ans à l’Elysée. C’est fait et même très bien fait avec des estimations de victoire dépassant les 58 % ! La déception et même les pleurs vont accompagner la soirée de Marine Le Pen dans son Q.G au pavillon d’Armenonville dans un bois de Paris (qui restera pour moi toujours le cadre il y a une quarantaine d’années d’un mariage en famille et non le mien ) et la joie envahir petit à petit le Champ-de-Mars (rejoint dès 20h30 par le maire du Havre, Édouard Philippe) , cadre des festivités (a priori d’une grande sobriété) de « Emmanuel II » sacré pour la seconde fois monarque de la République française. Avec un bel écart. Un succès qui ne souffre pas de la moindre contestation avec certes une abstention de 28 %. La plus forte depuis l’élection de Georges Pompidou en 1969 face au centriste Alain Poher. Il n’empêche: seul le résultat compte et la victoire est belle. Quelle que soit là déception légitime de tous les vaincus de ce soir. Et pas seulement celle des supporters de la cheftaine du RN et d’elle-même. Ce qui n’obligeait pas toutefois Jean-Luc Mélenchon à dire n’importe quoi, le résultat annoncé. Et notamment d’annoncer de façon erronée que le chef de l’Etat était le plus mal élu de l’histoire de la V e République. Celui qui se voit très bien…élu Premier ministre en juin prochain, a, excusez du peu, oublié les victoires avec une moindre marge de VGE, Mitterrand et Sarkozy ! La « gueule de bois » risque d’être sérieusement partagée chez une grande partie de nos compatriotes. Le grand rassemblement, ce n’était pas encore pour ce « grand soir » qui, pour beaucoup, aurait été interprété comme une véritable catastrophe. Le champagne avec pour étiquette la « cuvée de la Présidente » va avoir un goût très amer. C’est la loi d’une élection qui ne doit pas pas pour autant être contestée et jugée comme illégitime. Les absents ont toujours tort. De s’abstenir surtout. Qu’ils ne viennent pas se plaindre ! Les urnes ont parlé.

Et ce soir déjà on parlera surtout du troisième tour, les élections législatives de juin. On va en mettre des plans sur la comète. Mais ce soir elle brille surtout chez Emmanuel Macron, le premier président de la V e République, hors cohabitation, à être réélu. C’est quand même pas mal même si pour beaucoup à gauche, comme à droite et dans les extrêmes, c’est le diable en personne ! Il est bien sorti de sa boîte et le plus dur commence pour lui dès ce soir. Dans les circonstances actuelles il faut vraiment en vouloir d’essayer accompagner pour le meilleur ses compatriotes ! Ses cheveux vont encore blanchir…Bon courage Monsieur le Président ! Et l’Europe, si l’on excepte la Hongrie et à un degré moindre la Pologne, va respirer…

Les jeunes qui accompagnaient le couple présidentiel jusqu’à la tribune dans un hymne à la joie beaucoup plus lent que celui du Louvre il y a cinq ans,, se souviendront longtemps de ce dimanche 24 avril ! Une belle mise en scène tellement symbolique…Ensemble et plus tout seul comme en 2017.

PS: Dernière heure codée digne de « Radio-Londres » à une époque beaucoup plus douloureuse:

« Le chat ne s’installera pas à l’Elysée. Les carottes sont cuites. Je répète les carottes sont cuites ». Enfin pas tout le monde heureusement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :