Un autre championnat s’apprête à commencer: celui de la « lèche et dèche » !

C’est ce qu’on appelle avoir un Horizon plus vaste davantage tourné vers les législatives que vers le scrutin décisif d’aujourd’hui. Ils y pensent surtout depuis la débâcle de leur candidate il y a deux semaines. Et pas seulement en se rasant devant leur miroir loin d’être magique. Dis-moi qui est le plus beau ou plutôt la plus belle en ce royaume ? En point d’orgue de…barbarie chez les Républicains divisés comme jamais. Et ce n’est pas le soutien affiché clairement après bien d’autres, par le maire du Touquet mais également trésorier du parti, Daniel Fasquelle, à Emmanuel Macron qui est venu en cette avant-veille d’élection détendre l’atmosphère déjà bien délétère au sein des « compagnons ». Les tensions vont crescendo. Le secrétaire général de LR et député du Lot, Aurélien Pradié, un très chaud partisan du ni-ni, n’y a pas été par quatre chemins. Loin de rassembler à ceux de concorde de Compostelle! Pour preuve le scud envoyé en direction de celui qui sur le coup de 12-13 heures, accueillera chaleureusement en la maison commune de sa ville, l’électeur le plus célèbre de la cité balnéaire huppée du Pas-de-Calais. « S’il lui reste un peu d’énergie, a déclaré le député des Causses et des crosses, il peut toujours devenir le trésorier de la lèche à Emmanuel Macron ».

Que l’affront est dur à avaler surtout lorsqu’après Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé, un membre éminent de LR rejoint un grand nombre de ses compagnons LR favorables à une recomposition politique autour au président susceptible d’être réélu. C’est vrai que la maison brûle. Halte au feu pour de nombreux parlementaires du mouvement gaulliste, qui de cent et par un prompt échec nouveau et cuisant, ne pourrait sauver qu’une vingtaine de ses valeureux soldats en juin prochain. Les derniers bien implantés dans leurs circonscriptions respectives. Le grand chambardement. Et remplacement cher à Zemmour. Mais pas vraiment le même. Et la déroute la plus sévère depuis le premier parti créé par le général de Gaulle dans les années suivant la Libération. Un comité stratégique rue de Vaugirard (le siège de LR) doit avoir lieu mardi. « On devrait y laver notre linge sale en famille » s’est étouffé Daniel Fasquelle, salement ciblé. CQFD. Et non pas sur les réseaux sociaux.

Chez LR il a bien été précisé qu’un prêt de 5.000 euros ne sera accordé à chaque candidat que s’il s’engage à ne pas rejoindre la majorité. La confiance règne ! Grandeurs et décadences et probablement, ici et là, le goût du suicide électoral et financier. Car Valérie Pécresse, en fonction des événements, pourrait faire, si j’ose dire, des petits n’atteignant pas la barre des 5 % ! Avec la perspective du seuil des 25 % (avec le probable taux record d’abstentions pire encore qu’en 2017) il faudra obligatoirement pour les candidats finir dans les deux premières places pour espérer concourir pour l’écharpe tricolore de parlementaire.

C’est demain lundi que les grandes manoeuvres vont vraiment commencer. Impitoyables. Leur nature (forcément généreuse) dépendront aussi de l’écart entre les deux finalistes et encore plus, bien sûr, de l’identité du vainqueur. S’il y avait tromperie sur les pronostics, les sondeurs peuvent déjà se préparer aux Barbaresques ou plus au nord en Sibérie, pays de Poutine, où aucun suspense électoral n’est là possible ! Ou pire encore, être enrôlés de force dans les armées russes. Ca leur apprendra ! Pas de pitié pour les faussaires d’élection. Et là ils risquent davantage que des…petites coupures ! C’est nouveau: il y aurait bien une monnaie de singes là-bas ! Encore qu’on est plus sûr de voir des ours polaires dans les contrées les plus froides que des chimpanzés échappés des camps de travail du nouvel empire soviétique.

P.S: Ce sera la blague du jour qui ne ressemble en rien évidemment à une invitation. Ne nous méprenons pas. Le plus célèbre « cavaleur » et « terrassier » (pour le pire) de France, Xavier Dupont de Ligonnès, à en croire l’info véhiculée par les réseaux sociaux, destinée à faire rire, est sorti de son silence pour appeler à voter contre Marine Le Pen, pour faire barrage à la haine…C’est léger, ça se mange sans faim ! Même si la honte me gagne subitement…

Votez bien et à ce soir pour le verdict des urnes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :