Un vrai bestiaire électoral et diplomatique! Pan sur le bec et groin-groin…

La diplomatie du cheval. Bien en selle, notre roi républicain n’a pas lésiné sur les moyens pour célébrer le jubilé de la « queen » d’Angleterre, Elizabeth II, en lui offrant un magnifique cheval de robe grise des écuries du glorieux Régiment de la Garde républicaine…sans son cavalier bien sûr. Voilà un geste d’apaisement dans le conflit franco-anglais qui ne peut que faire plaisir à cette amoureuse des chevaux et des chiens, la souveraine britannique, 70 ans de règne (chapeau !) seulement devancée d’une petite encolure, au niveau de sa longévité, que par notre roi Soleil, Louis XIV. Encore une victoire française sur le plus vieux royaume du globe. Wonderful. De quoi jubiler. Les fastes de la couronne, ce sera de toute façon plus glamour que la guerre en Ukraine. Au moins pendant quatre jours.

Deux de nos plus grands politiques (c’est aussi pas mal par la taille) les deux normands, Edouard Philippe et Bruno Le Maire ont d’autres chats, si j’ose dire, à fouetter. Ils sont les deux non-candidats les plus sollicités pour venir soutenir les vrais candidats aux législatives. Déjà plus d’une trentaine de visites dans le royaume de France pour le président de « Horizons » et maire du Havre, un chiffre que devrait atteindre dans les prochains jours le « grand argentier ». Qui se livrent un beau duel totalement désintéressé à distance. Avec aussi des vidéos à gogo. Ils ne peuvent pas être partout. Les hologrammes, c’est juste bon pour le futur Premier ministre prénommé Jean-Luc. Le locataire de Bercy a réitéré hier dans les colonnes du « Figaro » son soutien total le plus sincère à Emmanuel Macron. « J’ai rejoint En marche en 2017, j’ai été élu sous cette étiquette à cette même époque. Je continue à faire partie donc de la majorité présidentielle. Nous devons rassembler nos forces ».

L’ancien député de l’Eure glisse au passage une petite info guère surprenante, après avoir étrillé également le « che » Mélenchon « le Chavez gaulois ». Ce à quoi a répondu l’une des députées de la France insoumise, Clémentine Autain : « la Macronie panique et oublie de dire que l’on mange aussi des riches au petit-déjeuner ». Bon appétit !

Pour en revenir à BLM, il a clairement en effet annoncé qu’il n’entrait pas dans son intention de rejoindre le parti philippiste. Chacun son couloir avec comme horizon la présidentielle de 2027! Il a donc tout intérêt à rester dans le giron du Président et en aucun cas faire partie de l’équipage du navire-amiral de « Doudou ».

C’est tellement drôle de tomber dans le panneau électoral avec le démarrage officiel de la campagne et l’affichage des portraits des candidats et candidates. Elle ne manque pas d’originalité la démarche du parti animaliste qui, aussi pour des raisons financières, ne voit qu’une seule tête dans les 420 circonscriptions où il est représenté. Il mérite vraiment la palme d’or notre…Saturnin, l’un des héros télés de mon enfance. Une tête de canard sympa à l’affiche de couleur…jaune orangée, il fallait quand même le faire. Un canard à l’orange de nature à être utilisé pour le plaisir des références bestiaires des célèbres fables de la Fontaine. Revues et légèrement corrigées. Ce que ne manquent pas déjà de faire avec beaucoup d’humour nombre d’internautes. Dans les villes qui me sont chères. J’ai bien aimé notamment un rapprochement entre ce canard et une belette, une renarde et un corbeau, le loup et l’agnelle, le rat de ville et le rat des champs, le coche et la mouche, le geai paré des plumes de paon…Les noms de ces nouveaux animaux à poils et à plumes de bonne compagnie forcément m’échappent.

Je n’attends plus que le retour d’autres héros que les jeunes générations n’ont pas connues: les chiens Pollux et Rintintin, Flipper le dauphin, Skippy, le kangourou, le chat Sylvestre, le canari Titi, un autre canard, Daffy duck…et tous les rois de l’univers de Walt Disney. Une liste non exhaustive. Sans oublier les plus contemporains chats et chattes de…Marine Le Pen. C’est promis: ils feront leur apparition lors d’une prochaine campagne d’affichage…

Pour rester dans le monde animalier, le parti « Reconquête » de Monsieur Z a investi en Bretagne et plus précisément la « circo » limitrophe de Dinard-Saint-Malo, une jeune femme de 26 ans, prénommée Emilie, dont c’est la première expérience en politique, séduite par les propos de « Rico ». Elle entend bien notamment défendre le travail de nos agriculteurs en faisant référence à un rapprochement (qui peut nous échapper) à la baisse de consommation de porc (forcément breton, le meilleur) ces dernières années. Qui serait due « à une croissance exponentielle de la population musulmane dans la région qui menacerait d’accélérer la disparition des élevages porcins ». Groin, groin, comme du côté très proche de Cancale, même si l’orthographe de la pointe est différente. Celle-là il fallait oser. Ca m’a échappé que la belle côte d’Emeraude s’était transformée en nouvelle principauté accueillant une population immigrée de masse d’origine des pays du Maghreb et d’Afrique noire sur le littoral de l’Ille-et-Vilaine et des côtes d’Armor !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :