Il n’y a vraiment pas de quoi rester « baba » devant de telles bavures !

Il n’y a pas que Poutine à avoir un double, voire même un triple. Et là il ne s’agit pas d’un whisky, pas vraiment la boisson préférée des russes. Comme si une seule dose ne nous suffisait pas. Je m’étais fait l’écho il y a quelques jours des clowneries répétées (plus drôles que vraiment méchantes) d’un véritable sosie de l’ancien ministre de l’Education nationale. En campagne délicate à Montargis, charmante localité du Loiret surtout connue pour ses pralines inventées sous le règne de Louis XIII par « l’homme de bouche » du duc de Pralin, une autre spécialité a accompagné hier sur le marché ces fameuses con-fiseries. En l’occurrence de la crème chantilly balancée au visage de Jean-Michel Banquer. Un entartage provoqué cette fois-ci par deux hommes d’une cinquantaine d’années, deux enseignants du secondaire, très rapidement interpellés puis mis en garde à vue. Les deux profs devront répondre de violences en réunion. Quel magnifique symbole pour la jeunesse et pour leurs élèves au passage que ce geste « très bête même si pas très méchant et violent » de deux imbéciles qui très probablement avaient mieux à faire que de se lancer dans une opération commando au goût sucré. Il n’y pas de quoi pour autant en rester « baba »! On peut être opposé à son ancien ministre sans pour autant se livrer à ce genre de gaminerie qui risque de leur coûter cher ! Les mots, oui, les gestes de violences, non. Ce sera intéressant de savoir s’ils vont voter dimanche prochain et manifester par un bulletin de vote leur hostilité à leur ancien patron de la rue de Grenelle.

Il n’y a pas de quoi finalement rire devant cette multiplication de faits délictueux qui très souvent touchent des hommes et des femmes jouant en première division électorale. Et même en seconde. Le jet d’oeufs, plus salissant, est aussi très mode. Dernière victime en date, Marine Le Pen, en campagne chez les ch’tis. Une agression pas plus acceptable.

Il est d’autres agressions moins violentes mais tout de même plus excusables. Et pour cause. En témoigne la bourde de l’ancienne collègue de Jean-Michel Blanquer, Emmanuelle Wargon, qui n’a rien trouvé de mieux pour son fond d’affiche électorale que de choisir un site très connu, mais à bonne distance de Saint-Mandé et du Val-de-Marne puisqu’il s’agit des hauteurs de Lyon avec la cathédrale de Fourvière. Comment peut-on commettre une telle erreur à ce niveau? Il y avait peu de chance qu’elle passe inaperçue. Se opposants l’étrillent bien évidemment en la moquant (manquerait-il à ce point de sites intéressants à vanter sur la « circo »?) et en suggérant qu’elle songe peut-être à un futur parachutage en terre rhodanienne. Déjà que son élection était loin d’être gagnée d’avance, une telle bévue ne va pas l’aider.

Beaucoup plus lourd et pas spécialement anecdotique que le passé et le passif d’un candidat en campagne sur la circonscription de Carpentras, dans le Vaucluse où se présente également le tandem zemmourien, formé de Stanislas Rigault, le président du mouvement des jeunes Z et de la nièce de Marine, Marion Maréchal comme suppléante.

Proche semble-t-il de Dieudonné, ce prétendant d’une cinquantaine d’années présente un CV pas banal, celui d’avoir notamment passé 23 ans derrière les barreaux pour l’assassinat d’un homme d’affaires dont le corps dépecé avait été retrouvé en plusieurs endroits. Un puzzle macabre pour lequel le mis en cause avait été baptisé « le dépeceur de Montauban » ! Charmant. Encore en prison, l’incarcéré avait déjà tenté en 2017 de se présenter aux législatives. Libéré, il peut aujourd’hui concourir pour représenter la nation au Palais Bourbon. Même si ses chances sont nulles, l’ancien taulier a déjà prévu de déposer, parmi ses premiers dossiers, un projet de loi rendant impossible aux personnes détenant un casier judiciaire non vierge de se présenter à une élection. Incroyable mais pourtant vrai hélas! Ce genre d’humour on pourrait s’en passer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :