Une grande douleur et un petit bonheur sportif !

Les mots sont tellement dérisoires et impuissants dans ces moments-là: la disparition d’un proche ou d’une relation même simplement amicale. Des campagnes électorales (elles ont souvent du bon comme leurs…troisièmes mi-temps en petit comité) m’avaient permis de rencontrer une bien belle personne au grand humour. Que nombre de ses amis du Havre et de Fécamp, entre autres, pleurent depuis hier, après l’annonce par sa famille de sa disparition brutale. Si jeune. A peine la cinquantaine ! Un super-actif qui occupait les fonctions de directeur-adjoint de l’hôpital de la cité des « Terres-Neuvas ». Une vie subitement brisée au coeur de l’été. Un coup si dur à avaler. Et à croire dans un premier temps. Une véritable sidération pour la plupart de nos amis. Elle semblait tellement inimaginable. Celle de voir un grand sportif quitter de façon définitive, le sol ferme où il aimait tellement s’entraîner. Il nous faisait partager régulièrement sur la Toile ses sorties et circuits empruntés avec Chloé et Nathan à qui je pense tout particulièrement en ces circonstances douloureuses. Ils ont dû suer pour tenir sa cadence sur les routes normandes et autres lors de leurs vacances familiales. Sans oublier bien sûr sa compagne, Fanny.

Sans se fatiguer et de loin on pouvait alors le…suivre ! Mais jamais toutefois le précéder.

Reste à mon petit niveau le souvenir de quelques photos transmises gentiment par une amie commune, avec qui on se « balançait » des amabilités qui le faisaient tant rire, à travers les réseaux sociaux. Celles d’une petite équipe liée par l’amitié partageant des rares mais bons moments ensemble! Un dîner en quelque sorte de « vieux anciens combattants » rassemblés autour de la « vieille » marraine du régiment! « Armande » de son nom de scène…Et d’autres plus jeunes pour faire baisser la moyenne d’âge.

Je lui dédie aujourd’hui bien modestement ces quelques lignes certes si dérisoires. Celles-là, il ne les lira pas hélas comme d’habitude. Une infidélité à ce blog que je lui pardonne bien volontiers. J’y suis bien obligé ! Je compte sur toi Nathan, tout aussi fidèle lecteur, pour lui en faire part…Plus tard. Lorsque le moment sera venu.

L’actualité sportive, une passion commune, mais lui en vrai pratiquant aussi me donne l’occasion de faire le parallèle, osé peut-être, mais tellement sincère entre une grande douleur et un petit bonheur. Surtout à l’égard de mes autres …amis d’Evreux, à juste titre fiers de leur champion, membre de l’EAC athlétisme, Just Kwaou-Mathey, qui, hier soir, sur la piste des championnat d’Europe du vieux stade de Munich, ville de Bavière (où nos tricolores ont déjà effectué une belle razzia de breloques en natation et cyclisme) , a arraché une belle médaille de bronze (sa première à l’échelon international) dans l’épreuve du 110 mètres haies derrière son compatriote, vainqueur il y a quatre ans, Pascal Martinot-Lagarde (PML pour les intimes) mais cette fois-ci coiffé sur la ligne par un hurdler espagnol d’un si petit millième de seconde, victime du « coup de renard », dans le jargon de l’athlétisme!

Des haies hautes, Gilles, en a aussi franchies avec un réel succès pour s’élever tout au long de son parcours professionnel jusqu’à occuper ce poste de direction en milieu hospitalier, où là aussi son départ va très douloureusement être ressenti.

La glorieuse incertitude du sport, il devait aussi la partager, certes de façon plus modeste, sans esprit de compétition, sur ses routes de campagne autour de sa maison familiale. Pour l’une de ses passions: la course à pieds. Adieu l’ami. Je n’imaginais vraiment pas un jour tenter de lui consacrer un petit hommage à sa mémoire. Dur, dur…de trouver les mots justes ! D’autres maux viennent plus facilement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :