Même pas peur ! Et rien ne se perd en coups tordus en politique…

Le « revoiloù ». Il nous avait tellement manqué après ses deux mois de vacances sans micro. Une éternité insupportable. Il a fait sa réapparition le grand gourou devant ses disciples pour revenir au centre du jeu. En promettant dans la Drôme une rentrée placée sous la signe d’une « bataille générale » contre l’exécutif. Tapis pour Jean-Luc Mélenchon qui abat ses cartes. L’as voudrait bien abattre le roi. Logique. Jean-Luc pique au coeur « Manu » qu’il voudrait tellement mettre sur le carreau et cueillir les trèfles symboles de porte-bonheur surtout s’il est électoral.

Il est une invitée, Marlène Schiappa, qui, à ces mêmes universités d’été de la France insoumise devant les élus et supporters de la France de LFI ne s’est pas « déballonnée » (ce n’est pas vraiment son style) pour répondre aux cris scandés par la foule d’entrée de jeu : « on est là, on est là, même si Macron ne veut pas ». Pour leur répondre du tacle au tacle sur la scène: « moi aussi je suis là, je vous respecte, je n’ai peur de personne et surtout pas celui du débat ». « Même pas peur » aurait pu s’exclamer la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale et solidaire et de la Vie associative, dans une cour de récréation. Une réplique applaudie par une partie de la salle et même un « courage » reconnu par son adversaire, Alexis Corbière. L’ancienne « grande gueule » du gouvernement qui aime tant la lumière (un peu fuyante depuis plusieurs mois) est peut-être même repartie avec un panier-cadeau de produits régionaux offert par ses hôtes au pays de l’olive…verte et noire. On attend avec impatience un autre débat-combat sur le ring des hauts de Provence avec la participation attendue d’une autre battante connue pour son punch, Rachida Dati. Heureusement que les femmes sont là pour apporter la contradiction !

Leurs camarades du Parti socialiste campent plus au nord eux sur les bords de Loire, à Blois, ville royale tenue de façon très éphémère par le baron rose et chantre du mitterrandisme, l’ancien ministre de la Culture, le grand Jack Lang ! Finie la vie de château. Aux piquets et aux tentes ! Evidemment cette rentrée ne pèse plus le même poids que ses lointaines devancières où les éléphants socialistes nageaient certes parfois en eaux troubles du côté du port de la Rochelle. C’était le bon temps du parti à la rose conquérant et triomphant, même avec ses courants divisés. Même s’ils se trompent toujours autant les éléphants ne barrissent plus beaucoup. Mais c’était quand même émouvant cette retrouvaille entre le plus « Faure » du troupeau et l’éléphante non pas d’Afrique ou d’Asie (une espèce hélas en voie d’extermination à l’échelle du globe) mais bien d’Occitanie qui, en juin dernier, se sont « bouffés » le nez ou plutôt la trompe au sujet de la NUPES, refusée par la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga qui a même soutenu des éléphanteaux socialistes contre les candidats estampillés NUPES. Sans grand succès. Et je te donne de mon « cher Olivier et de ma chère Carole ». C’est beau l’amour retrouvé après cette dispute familiale. Ce n’est pas pour autant que le couple est reconstitué. Il en faudra plus à Olivier pour séduire à nouveau la belle Carole à l’accent chantant et ses amis socialistes !

Rien ne se perd. Surtout en politique. C’est vraiment le pur hasard si Mediapart a sorti de façon très opportune la veille de l’arrêt du Conseil d’Etat qui devait tomber en principe vendredi (on l’attend finalement pour le début de la semaine prochaine) sur un dîner ayant réuni dans un lieu privé de Tourcoing le prédicateur local, l’imam Iquioussen, que l’actuel ministre de l’Intérieur veut précisément expulser de France. Ca se passait alors en…2014 pendant la campagne des municipales où un certain jeune député macroniste de l’UMP répondant au prénom de Gérald, tentait de prendre à la gauche la citadelle de Tourcoing. Une mission alors bien accomplie par le prometteur élu nordiste dont on connait la suite de la carrière. Le site Médiapart l’accuse forcément d’avoir tenté à l’époque d’acheter les voix de la forte communauté musulmane. Pas bien. Vraiment une vile accusation qui ne risque pas de concerner les gentils députés de la France insoumise peu soupçonnables eux de pareilles infamies et méthodes tordues! Ce n’est pas leur genre, même si le vote musulman dans les circonscriptions où ils ont raflé la mise pour remporter plus de 70 sièges, se révèle très largement majoritaire. Mais là c’est juste normal…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :