Foutoir et honte sur les rails et Concorde au balcon !

Quels magnifique hypocrisie et « foutage de gueule » ! A seulement trois jours des grands départs sur le rail, il faudra encore attendre jusqu’à ce soir afin de savoir, peut-être, à quelle sauce les usagers vont être mangés. N’est-ce pas fabuleux d’apprendre de la bouche des principaux syndicats le maintien du préavis de grève, même si en même temps les intéressés laissent libre choix à leurs agents et principalement aux contrôleurs de se joindre ou pas au mouvement et n’appellent pas de ce fait et de façon explicite à l’arrêt en gare…Choisissez votre camp camarades cheminots. Des plus vicieux qui plus est avec leurs nouvelles méthodes de nuisance. Ils sont cette fois-ci à la remorque de la base non syndiquée à l’origine de ce mouvement déjà commencé il y a trois semaines. Et les victimes potentielles de cette prise en otages, prudentes, ont préféré prendre leurs devants en prévoyant en plan B consistant à avancer à jeudi leur départ. A priori moins risqué. Avec l’incertitude néanmoins de se faire rembourser l’un de ces deux billets à cause des délais impartis. Susceptibles en outre de générer pour beaucoup d’entre eux des frais supplémentaires générés. Une double peine bien…incontrôlable pour des centaines de milliers de passagers. Merci la SNCF toujours au top ! Les premières prévisions de trafic laissent apparaître un bon tiers d’usagers sur le carreau ou le quai de gare vendredi. A charge pour eux de trouver une solution de repli en deux jours pour rejoindre leurs familles pour les fêtes. Quelle honte. C’est toujours possible avec la SNCF. Et rebelote très probablement pour les retours le week-end suivant.

Plus tôt dans la matinée, un autre foutoir a déchaîné les passions pendant quelques heures. Ordre, contre-ordre et désordre. A savoir si nos bleus allaient ou non recevoir l’hommage mérité de leurs supporters place de la Concorde. Finalement ils étaient bien là au balcon du Ritz. D’accord, ils n’avaient pas tous la banane, ce que l’on ne peut guère leur reprocher, le principal atteint semblant être Mbappé, touché et dévasté par la défaite.

Il s’en remettra…surtout avec la perspective d’une future retraite à 65 ans. Il a largement le temps d’ajouter plusieurs étoiles sur son maillot le « Kiki » à l’humeur très changeante. Heureusement que ses copains Giroud et Griezmann ont mis de l’ambiance en dépit forcément de leur légitime déception. Ca faisait plaisir ces « clappings » repris en choeur par près de 50.000 fans. Quelles belles images de Concorde que cette soirée (certes brève) de communion. Merci aux « Bleus » et à leurs supporters.

Alors que le grand absent du mondial, Karim Benzema, avait bien choisi son moment (une fois encore) après ses messages d’encouragement douteux, pour annoncer quelques heures plus tôt qu’il renonçait définitivement à porter le maillot tricolore. Une suite de rendez-vous manqués. Là aussi on s’en remettra alors que dimanche soir nombre d’internautes fans de Benzema, pour une très large majorité de jeunes et moins jeunes originaires du Magheb s’attaquaient à la…« chèvre » et même pire Giroud, de façon très délicate.

Pas sûr que le ballon d’or irréprochable en club au Real de Madrid mais pas en équipe de France aurait fait mieux qu’Olive » à la mentalité lui irréprochable. Il l’a encore démontré pendant tout ce mois qataris.

Faut-il se remémorer la piteuse élimination en 2020 de l’équipe de France avec un Benzema titulaire, alors au sommet de sa gloire, au championnat d’Europe et son parcours pas plus glorieux à la plus récente Ligue des nations !

Sachez et c’est un nouveau scoop cadeau que la véritable raison du départ cette fois-ci définitif de Karim Benzema (déjà pas très désiré pour cette coupe du monde) par ses désormais ex-partenaires Lloris et « Grizou » est bien celle-là: il refusait de façon catégorique de se faire…papoupiller, le cas échéant, par le nouveau « sélectionneur et président de la FFF » Emmanuel Macron. Qui visiblement a beaucoup oeuvré avec le vrai coach, Dédé Deschamps, afin que cette petite fête à la Concorde ait bien lieu. Contrairement au président de la « fédé » complètement carbonisé par son attitude présente et passée! Vive la retraite. A plus de de 80 ans il l’a vraiment méritée ! Et le plus vite sera le mieux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :