Ca « fout » quand même la trouille ! Même si… »Sarko passe aussi à la contre-attaque !

Ca « fout » la trouille. Même si les médias, certains transformés en soldats d’une certaine bienveillance bien ciblée ne cessent depuis quelques jours d’en faire des tonnes inutiles alors que ces défilés nocturnes ne déplacent que quelques dizaines, voire centaines hélas parfois, de fachos dans nos rues à délais trop rapprochés et aussi très instrumentalisés. L’éclairage médiatique disproportionné et pas totalement innocent pour faire diversion sur d’autres débordements intolérables ne fait malheureusement qu’amplifier un phénomène néanmoins très inquiétant. Comment en effet supporter même une seule cinquantaine d’abrutis nostalgiques du régime nazi défiler presque au pas de l’oie avec drapeaux tricolores et savoyards dans une retraite aux flambeaux aux relents très sinistres. Avec des chants et des tenues qui le sont tout autant.

Certes certains pourront toujours rétorquer que ces néo-fachos, acteurs de ces affreuses mascarades, contrairement à d’autres extrémistes mais de gauche, ceux-la, ne cassent ni de flics ni de magasins, mais quand même ! Surtout sur des terres comme celle d’Annecy, une si belle ville, pas très éloignées d’un des hauts lieux de la Résistance, le maquis des Glières. Le versant autrement plus glorieux de notre Histoire où des centaines de maquisards et héros de la France libre ont été jusqu’à perdre la vie en combattant et défiant l’occupant nazi.

Quelle honte…comme à son échelle, certes symbolique mais tellement significative du malaise profond de haine que traverse notre pays. Ca se passe cette fois-ci sur un autre théâtre chéri de festivaliers, au mois de juillet, la ville d’Avignon, où on ne n’y danse pas que sur son pont! Qui au passage ne mérite pas une telle célébrité ! Une centaine de panneaux publicitaires (ce n’est pas rien, ajoutés à la complicité affligeante de l’afficheur) ont foisonné dans la cité des papes avec une caricature aussi odieuse que ridicule avec une caricature du chef de l’Etat grimé et vieilli en Adolf Hitler avec une moustache formée d’un 49-3. Que c’est drôle cette provocation malsaine! L’oeuvre originale d’un « artiste » déjà coupable de tels exploits dans un passé récent. Et après on s’étonne de voir une petite minorité trop agissante de sinistres imbéciles criant à la dictature passer à l’acte ! Plus ou moins avec violence. Mais plus on va parler d’eux, plus ces délires vont se multiplier à l’envi.

Comme pour les terribles faits divers ou de société, la perversité est totale d’encourager des personnages à imiter des esprits très dérangés.

Dans un tout autre genre, comment tolérer aussi que l’autorité de l’Etat soit de plus en plus mise à mal avec cette succession de rassemblements pourtant interdits. Lorsqu’ils le sont. Peu importe, c’est une question de principe, qu’ils attirent de cinquante personnes à plusieurs dizaines de milliers de personnes comme ce week-end de l’Ascension près de Chateauroux, dans l’Indre. Avec ce « Teknival « de musiques technos itinérant qui fête ses trente ans d’existence. L’un des plus grands rassemblements de ce type interrompu depuis trois ans pour cause de covid. En toute impunité et en dépit d’une manifestation interdite, plus de 20.000 personnes sont déjà sur place. C’est la teuf sauvage bien arrosée et « saupoudrée « où un blessé grave, renversé par une voiture, est déjà à déplorer. Un site pas vraiment adapté pour accueillir une telle foule sur un terrain en jachère privé de 70 hectares sans que l’exploitant agricole n’en ait été consulté ! Plus de 30.000 festivaliers y sont attendus sur les quatre jours. Tant que ça ne déborde pas trop, on laisse faire…Jusqu’à quand ? Les coups de menton de certains, c’est bien, mais ça ne suffit pas…

PS: Nicolas Sarkozy passe à la contre-attaque avec une belle combativité à la suite de sa condamnation à un an de prison ferme sans privation de liberté totale dans l’une de ses affaires judiciaires d’écoutes avec son avocat (probablement pourtant la moins « condamnable »). « Je suis un combattant, la vérité finira par l’emporter » avance-t-il aujourd’hui dans les colonnes du « Figaro ». « Ces affaires, déclare-t-il, m’ont fait perdre la présidentielle de 2012 et la primaire de 2016. Elle ne me feront pas perdre mon honneur. Je n’ai rien fait de condamnable, alors que certains magistrats sont dans un réel combat politique ». Et l’ex de l’Elysée placardé au « mur des cons » du Syndicat de la Magistrature qui, à l’époque avait fait grand bruit, de souligner au passage que la présidente de la cour d’Appel qui lui a infligé cette peine était la même que celle qui, dans une tribune dans le quotidien « Le Monde » l’avait violemment attaqué en 2009, alors qu’il conduisait toujours les manettes de l’Etat ! Sophie Clément…pas vraiment clémente, aurait pu se déporter de cette affaire judiciaire !

Interrogé aussi sur la vie politique, Sarko, appuie où ça fait encore très mal chez nombre de ses anciens et toujours amis républicains. « Les LR n’ont aucun avenir s’ils continuent à préférer se situer dans une opposition stérile à Emmanuel Macron et à son gouvernement ». Il persiste et signe. Sur ce coup-là, il y en a certainement qui restent sarkozystes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :