La récupération politique à marche accélérée !

Ah les « salauds » de banquiers ! Souvenous-nous que Dame Pécresse avait dû, lors de la dernière présidentielle, faire appel à la générosité de la famille républicaine pour l’aider personnellement (son « Valériethon » bien à elle) à rembourser les frais de sa campagne à cause de son score sous la barre des 5 %. En tirant les sonnettes de plusieurs banques en prévision des Européennes, le prochain scrutin national, les dirigeants LR se sont vus répondre qu’ils devront impérativement début 2024 leur présenter trois sondages consécutifs entre 7 et 11 % pour leur liste.

Est-il besoin de rappeler que la dernière tête de liste, François-Xavier Bellamy, avait subi la première grosse gamelle électorale de l’histoire du parti de droite avec un score de 8,5 % des suffrages exprimés. Une époque presque…dorée par rapport à la déroute présidentielle de 2022 compensée-un peu-trois mois plus tard par l’élection d’une soixantaine de députés à l’Assemblée nationale.

Le parti dirigé depuis la fin de l’année dernière par « Rico de la baie des Anges » a dû siphonner les finances de ses fédérations pour finir d’écoper, se veut raisonnablement confiant pour obtenir un prêt des banques…françaises. Contrairement au Rassemblement national qui lui pourtant a hélas le vent électoral en poupe avec Marine Le Pen et sa tête de gondole bruxelloise, Jordan Bardella. La cheffe de file du RN sera d’ailleurs entendue ce mercredi à l’Assemblée nationale pour le sparadrap qui colle toujours à ses escarpins en relation avec ses prêts russes et ses relations avec Poutine.

Plusieurs dirigeants LR se montrent d’autant plus confiants que le minimum pour être remboursé aux Européennes est de 3 % et non de 5 %. Voilà qui change tout ! « On devrait y arriver » ont assuré enthousiastes plusieurs de ses têtes pensantes et agissantes. Quelles ambitions démesurées ! La barre pour avoir des élus reste toujours en revanche placée à 5 %. D’où le moral à zéro de certains élus sortants dont l’irremplaçable Nadine Morano, très courtisée par le RN qui lui laisserait bien volontiers une place de choix. Quel magnifique chant de sirènes avec la possibilité d’enchères (une seconde place éventuelle derrière Bardella ? ) pour attirer dans ses filets la « grande gueule » lorraine.

La fidèle sarkoziste (ils ne sont pas si nombreux à ne pas lui avoir tourné le dos depuis les déboires judiciaires de l’ex-chef d’Etat) n’entend pas…encore, pour autant franchir le rubicon et trahir sa famille gaulliste de toujours. Et ce d’autant plus qu’une enquête d’opinions toute récente donne une photographie plutôt porteuse d’espoirs puisque LR est placé dans une fourchette possible de 9-10 %. Voilà un chiffre qui pourrait aussi rassurer des banquiers très frileux. Et pourtant l’été approche. Ça va être la saison des barbecues synonyme d’utilisation de grandes fourchettes pour se régaler.

Reste que l’ancienne ministre, qui n’est en rien responsable des erreurs de conduite de son fils a vu son nom entaché hier par les médias avec le délit routier d’accrochage de son conducteur de fils avec un poids lourd sans dommage corporel, sur une bretelle d’autoroute en Lorraine, le fief électoral de maman Nadine, suivi d’un délit de fuite motivé très problablement par une…prise de volant sous cocaïne. Ce qui n’est pas vraiment le moment avec cette actualité dramatique. Encore plus avec un accident ayant provoqué la mort d’une fillette de 6 ans à Trappes, fauchée mardi soir par une automobiliste, qui, elle aussi, à essayé de fuir ses responsabilités, conduisant sous l’emprise de produits stupéfiants. La maudite et cruelle loi des mauvaises séries…alors que le chef de l’Etat a officialisé son prochain déplacement à Roubaix où un hommage national sera rendu aux trois jeunes policiers « assassinés » par un chauffard ivre et drogué.

Un petit clin d’oeil sportif pour se donner le moral et espérer la grande délivrance du club havrais de football. Il sera arbitré vendredi soir en terre corse, à Bastia, par un homme au sifflet s’appelant Guillaume Paradis. Voilà un heureux présage ! Le paradis des footballeurs heureux de monter au ciel de l’accession au sein de l’élite que le club doyen du football français a quittée il y a douze ans, c’est peut-être pour après-demain…

Quelle récupération méprisable et pas vraiment paradisiaque : celle de la gauche et surtout de l’extrême-gauche, avec comme porte-voix de la France insoumise le député Louis Boyard (toujours dans les mauvais coups des bruits et de la fureur) qui notamment à l’initiative de Johanna Rolland, la maire socialiste de Nantes (l’une des villes devenues la plus « insécure » et violente de France, avec sa « soeur » rennaise) a décidé d’organiser aujourd’hui mercredi une marche de soutien à l’ancien maire démissionnaire de Saint-Brévin, station balnéaire proche de la métropole de Loire-Atlantique. Pas spécialement pour le défendre (de toute façon il n’entend pas revenir sur son retrait et son départ de la région) mais surtout pour dénoncer le fascisme de l’extrême-droite très hostile à la mise à disposition d’un hébergement-relais pour les populations migrantes dans la commune touristique. L’ex-élu divers droite s’est déclaré opposé à une telle…démarche qui, pour lui, ressemble davantage à une récupération politique…Il n’a pas vraiment tort sur ce coup-là Monsieur l’ex-maire!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :